Présentation

    Le site Solidarité Internationale PCF publie des traductions de déclaration, des communiqués, des articles théoriques et d'actualité provenant de partis communistes du monde entier ainsi que des analyses françaises sur le mouvement communiste international et la politique étrangère de la France. La ligne éditoriale du site suit les positions du Réseau "Faire vivre et renforcer le PCF" (site http://vivelepcf.fr/) qui refuse la dérive réformiste du PCF suivant le PGE. Notre site s'efforce de faire vivre la conception de la solidarité internationale portée historiquement par le PCF.

Recherche

4 août 2015 2 04 /08 /août /2015 16:49
La dictature en Ukraine s’intensifie : 3 partis se référant au communisme ont reçu l’interdiction de se présenter aux élections municipales.

Brève, ML, pour Solidarité internationale PCF, 3 août 2015

Le gouvernement ukrainien vient de franchir un nouveau pas dans son affirmation dictatoriale. Le ministre de la justice, Pavel Petrenko, a décidé d’interdire l’inscription pour les prochaines élections municipales d’octobre de candidatures émanant du Parti communiste d’Ukraine (PCdU) et de deux petites formations se réclamant du communisme.

Les motifs invoqués sont le non-respect de la loi inique interdisant la diffusion de « symboles totalitaires » et la procédure d’interdiction en suspens du PCdU (voir, entre autres, notre article d’avril 2015 en lien).

La direction du PCdU a affirmé son intention de contester la légalité de cette décision, puisque le Parti n’est pas (encore) interdit. Il compte présenter des candidats de toute façon.

La surenchère répressive et anticommuniste du régime en place à Kiev, issu d’un coup d’Etat, ouvert aux néofascistes, toujours plus discrédité dans la population, s’explique vraisemblablement par deux raisons.

1°. Son incurie dépasse encore celle de de ses prédécesseurs, comme sa dépendance aux oligarques pillards. La situation économique et sociale s’est encore considérablement dégradée. La misère engendre la colère. Les chiffres officiels donnent un revenu moyen de 130 euros et une pension de retraite moyenne de 36 euros par mois ! Les prix des biens de première nécessité, alimentation, électricité, eau, ont explosé depuis un an, multipliés par 6 pour le gaz, par 3 pour les fruits, par 2,7 pour le pain et les pâtes, par 2,6 pour l’eau, par 2,3 pour l’électricité etc.

Le régime redoute de toute évidence la dénonciation conséquente, par le PCdU, des causes de ces réalités, l’affirmation d’un début d’alternative politique et sociale, sur la base de la mobilisation des richesses du pays.

2°. Le vote communiste pourrait également être le moyen d’exprimer une condamnation de la poursuite de la guerre civile, enclenchée par le régime, à force de propagande xénophobe et néofasciste, contre les populations de l’est du pays, en grande partie pour le compte des puissances impérialistes occidentales. L’état du rapport de force local et international ne laisse voir qu’un enlisement. Le PCdU a toujours mis en avant une résolution diplomatique du conflit, une conception fédérale du pays. C’est inacceptable pour le régime de Porochenko et ses commanditaires impérialistes.

Communistes français, nous adressons à nouveau notre solidarité aux communistes ukrainiens. Nous appelons à la dénonciation la plus forte de la dictature ukrainienne. Le gouvernement français est directement en cause dans son soutien à ce régime. Notre site continuera à relayer les demandes aux autorités françaises de dénonciation des mesures antidémocratiques prises à Kiev, d’interruption de toute livraison d’armes et de tout soutien logistique et économique à ce régime, de retrait définitif de la France du processus d’accord économique entre l’UE et l’Ukraine.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Solidarité Internationale PCF - dans Russie et ex-URSS
commenter cet article

commentaires

Svoboda 01/09/2015 12:27

Et moi je vis en Russie , et je ne vois ni fasciste ni dictature . Contester une information qui déplaît n'est pas de nature à en modifier le sens ... et , l'injure qui vient en appui , souligne davantage de la mauvaise humeur que la volonté de convaincre .

philouze 24/08/2015 12:37

article de merde par des gens soit paye par poutine, soit qui ne connaissent rien a la situation en ukraine. j habite en ukraine depuis 10 ans, avant j etais a moscou. s il y a des facistes, ils sont en russie et pas en ukraine. l ukraine veut etre libre. vous n etes qu une bande d abrutis

still_water 25/08/2015 10:21

en effet... l'auteur est dans le domaine des "croyances", pas dans la réalité (à part pour ses chiffres économiques... et encore). Même l'inviter sur place ne servirait à rien... C'est dingue de voir de telles inepties, pondues bien à l'abri et surtout bien loin de Kiev. Payés ou ignorants bornés, en effet.

Bimbaud 08/08/2015 17:44

qu'attend donc le PCF pour appeler les travaileurs français a descendre dans la rue pour manifester contre la dictature de Kiev

still_water 25/08/2015 10:23

et tant qu'on y est, manifester pour l'arrêt des fournitures en armes, hommes et munitions venant de l'Est, protecteur d'une population qui n'avait rien demandé.

rubio 05/08/2015 13:23

Ce qui vient prouver très clairement ue les droites de tous pays n'ont pas changé, ue les succéssives guerres, et surtout la IIGuerre Mondiale, n'ont eu aucun éffet dissuasif sur ces gens-là: Il préfereront toujours une droite fasciste àtout autre autre forme de gouvernement. Si au cour des années 30 les doites françaises, et pas elles seulement, criaient "plutôt Hitler que le front populaire, elles disent lamême chose avec d'autres mots.a preuve de lamises sous pérfusion , surveilance, tant politique qu'économique de la Grèce est là pour le démontrer. Les USA, jouant avec le feu, ne s'y brûleront jamais: Ils laisseront celà aux autres, mais atiseront toujours dans l'ombre. Quisque tandem, Catilina...Mais c'est peine perdue: ils n'ont que faire de notre patience. Pendant ce temps là, les peuples, abrutis par les médias de tout poil, se laisseront berner et appuiront ces politiques là par leurs votes stupides et aveugles, De peur d'avoir peur?.