mayday2013_fr.jpg1er mai 2013: « Nous ne deviendrons pas les esclaves du 21 ème siècle ! »



Communiqué de la Fédération syndicale mondiale (FSM)



Traduction AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/



La Fédération Syndicale Mondiale lance un appel à toutes les organisations syndicales dans le monde afin d'organiser à l’occasion de la journée du 1er Mai 2013 des rassemblements et des actions dans tous les pays, sur tous les continents, pour fêter la Journée internationale des travailleurs et des martyrs de la classe ouvrière. La FSM propose, sur la base de sa résolution adoptée à son Conseil présidentiel du 7 et 8 Mars 2013 à Lima au Pérou, que le slogan: « CHICAGO NOUS A MONTRE LA VOIE » soit utilisé à côté des slogans respectifs de chaque organisation syndicale.



Le mouvement syndical international porte une grande responsabilité, celle de protéger et de défendre la Journée internationale des travailleurs face aux tentatives des gouvernements capitalistes, du patronat, de plusieurs institutions et organisations non gouvernementales pour en finir avec cette journée ou pour en dénaturer complètement le sens.



Le Premier Mai est pour la classe ouvrière internationale un SYMBOLEdu rôle irremplaçable que les travailleurs occupent dans la société et dans la production, des acquis importants, des victoires conquises historiquement par la lutte des classes, du fait que tous les droits ont été le fruit de luttes sanglantes. Rien n’a été donné aux travailleurs.



Le Premier Mai est une JOURNEE DU SOUVENIR ET D'HOMMAGEaux martyrs de la classe ouvrière qui se sont sacrifiés dans les grèves décisives des travailleurs américains à Chicago (1886) revendiquant les 8 heures de travail, 8 heures de loisir, 8 heures de repos, ainsi qu'à toutes les luttes sur le temps de travail dans de nombreux pays à travers le monde, avant et après les grèves de Chicago, tout au long de l'histoire de la lutte de classes jusqu'à nos jours. Nous rendons hommage aux martyrs de la classe ouvrière qui ont été tués, torturés, emprisonnés et ont été les victimes de disparitions forcées orchestrées par les gouvernements anti-populaires et anti-ouvriers du capital sur tous les continents.



Le Premier Mai est une LECON POUR LES NOUVELLES GENERATIONS, il intègre les principes propres à la classe ouvrière : l'internationalisme prolétarien, l'unité de la classe, la valeur irremplaçable de luttes résolues, menées avec une orientation de classe.



Le Premier Mai est surtout une JOURNEE DE LUTTE, le jour où la classe ouvrière internationale se rassemble dans la rue pour lutter pour ses droits sociaux actuels. Pour le droit à travailler moins avec des salaires décents, ce qui était réaliste dans les années 1880 et ne peut pas être irréaliste avec le progrès technologique du 21 ème siècle !



Aujourd'hui, alors que le capitalisme se trouve dans une crise profonde qui révèle, sous toutes ces facettes, son visage barbare, brutale et impitoyable, revenant sur le moindre droit conquis par la classe ouvrière et les couches populaires ;



Désormais que la violence d’État, la répression des luttes sociales et ouvrières et la violation des libertés syndicales montent de plusieurs crans à l'échelle internationale, repartons à l'offensive :



  • Chicago nous a montré la voie – NON à l'esclavage capitaliste moderne !

  • Nous luttons pour un monde sans exploitation de l'homme par l'homme

  • Le Premier Mai, la Fédération syndicale mondiale exprime sa solidarité internationaliste avec les peuples de Cuba, de Palestine, de Syrie, du Liban, du Mali, de Colombie, du Vénézuela, etc.

Retour à l'accueil