Présentation

    Le site Solidarité Internationale PCF publie des traductions de déclarations, des communiqués, des articles théoriques et d'actualité provenant de partis communistes du monde entier ainsi que des analyses françaises sur le mouvement communiste international et la politique étrangère de la France. La ligne éditoriale du site suit les positions du Réseau "Faire vivre et renforcer le PCF" (site http://vivelepcf.fr/) qui refuse la dérive réformiste du PCF suivant le PGE. Notre site s'efforce de faire vivre la conception de la solidarité internationale portée historiquement par le PCF.

Recherche

22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 07:37

peres-abbas-kerry_2573745b.jpgDes troupes de l'OTAN en Palestine ? C'est la proposition du président de l'Autorité palestinienne Abbas … inquiétant !



Article AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/



La nouvelle a décontenancé de nombreux militants de la cause palestinienne, elle a même surpris les plus lucides sur ses faux amis : Mahmoud Abbas a osé demander l'installation de troupes de l'OTAN en Palestine !



L'entretien accordé par Mahmoud Abbas au New York Times et au Jerusalem Times le 2 février a suscité une vague d'enthousiasme dans les cercles dirigeants américains, la stupeur chez les militants pro-palestiniens.



Le président de l'Autorité palestinienne répondait positivement au « plan Kerry » proposé par le secrétaire d'Etat américain qui propose un plan prévoyant le retrait des troupes israéliennes remplacé par des forces de sécurité israéliennes et des troupes de l'OTAN.



En échange, les colonies israéliennes en Cisjordanie seraient légitimées, le non-retour des réfugiés palestiniens acté, la reconnaissance de l'Etat israélien comme « Etat juif » exigée.



Abbas : « Les troupes de l'OTAN pourront rester le temps qu'elles voudront, aller où qu'elles veulent en Palestine ! »



Quelle est la réponse de M.Abbas ? Il est d'accord sur un plan de transition avec cinq années gérées par l'armée d'occupation israélienne … remplacée indéfiniment par une force de l'OTAN dirigée par les Etats-unis sur tout le territoire palestinien :



« Les troupes de l'OTAN pourront rester longtemps, et aller où elles veulent, pas seulement sur les frontières orientales mais aussi celles occidentales, partout … Pour longtemps, le temps qu'ils voudront. L'OTAN peut être partout, pourquoi pas ? ».



Il continue : « Cette force peut rassurer les Israéliens, nous protéger (sic). Nous serions démilitarisés (…) Pensez-vous que nous gardons l'illusion que nous serons en sécurité si les Israéliens ne se sentent pas en sécurité? ».



L'OTAN, danger numéro un pour les peuples du Moyen-orient



Comment peut-on présenter l'entrée ad vitam eternam de l'OTAN comme la garantie de la libération de la Palestine ? Comment peut-on n'envisager l'indépendance de la Palestine que dans la soumission à l'occupant israélien, son premier allié américain ?



L'OTAN, ses dernières années, a été à l'impulsion de toutes les agressions contre les États dans la région, bafouant leur indépendance, pillant leurs ressources pétrolières, conduisant à la mort de millions de personnes : Afghanistan, Irak, Libye, demain peut-être Syrie, Iran, la liste est longue, l'OTAN c'est la guerre, l'oppression des peuples du Moyen-orient !



Le Conseil mondial de la paix (CMP) a condamné avec vigueur les propos de M.Abbas : « La présence de l'OTAN au Moyen-orient ne ferait servir que les plans des Etats-unis et de leurs alliés, garantissant leur influence et leur domination dans la région. »



Le CMP « exprime son soutien et sa solidarité envers le peuple palestinien pour mettre fin à l'occupation israélienne et créer un Etat indépendant palestinien dans les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale (…) cela ne peut être garanti par l'OTAN, qui constitue le bras armé de l'impérialisme, et qui soutient l'occupation israélienne depuis des décennies ».



Attention aux faux amis de la cause palestinienne !



Une position sensée rejointe par certaines composantes du mouvement de libération palestinienne, comme le Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), organisation marxiste qui mène campagne depuis le mois de janvier contre le « plan Kerry ».



Le FPLP a condamné les propos tenus par Abbas sur le « plan Kerry », ce 17 février il a dénoncé une nouvelle déclaration d'Abbas devant 300 étudiants israéliens où il remettait en cause le droit au retour des réfugiés palestiniens.



Les reniements d'Abbas sont révélateurs, d'abord de la faillite du processus de paix d'Oslo qui a démilitarisé la résistance palestinienne et consolidé l'occupation israélienne, de l'illusion de la négociation sans rapport de force politique et militaire, sans mobilisation populaire



De la trahison ouverte de certaines composantes du mouvement de libération palestinien.



D'un Abbas et du « Fatah » en collaboration ouverte avec Israel. Ou du « Hamas », lié aux Frères musulmans, collaborant avec le Qatar, étouffant la résistance populaire, mais prête à soutenir les « rebelles syriens » contre le principal soutien de la résistance palestinienne dans la région !



 

Méfions-nous des faux amis de la cause palestinienne … l'OTAN n'a rien à faire en Palestine, c'est un instrument de guerre contre les peuples de la région ! Résistance en Palestine contre les plans impérialistes, ceux de Netanyahou, de Kerry et de leurs alliés.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Solidarité Internationale PCF - dans Palestine-Israël
commenter cet article

commentaires