Présentation

    Le site Solidarité Internationale PCF publie des traductions de déclarations, des communiqués, des articles théoriques et d'actualité provenant de partis communistes du monde entier ainsi que des analyses françaises sur le mouvement communiste international et la politique étrangère de la France. La ligne éditoriale du site suit les positions du Réseau "Faire vivre et renforcer le PCF" (site http://vivelepcf.fr/) qui refuse la dérive réformiste du PCF suivant le PGE. Notre site s'efforce de faire vivre la conception de la solidarité internationale portée historiquement par le PCF.

Recherche

24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 06:11

Flag-Pins-Scotland-Palestine.jpgL’Église d’Écosse soutient le mouvement de boycott, désinvestissements et sanctions (BDS) contre Israël

 

 

Article du Morning Star, quotidien communiste britannique



Traduction MA pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/



L'Eglise d'Ecosse a « recommandé » hier à sa congrégation un document appelant les fidèles à rejoindre le mouvement de boycott, désinvestissements et sanctions contre Israël.



Les dignitaires ecclésiastiques ont donné un nouvel élan à la campagne de solidarité dans une déclaration commune avec l'Archevêque palestinien de Sebastia, Atallah Hanna.



L'Eglise a déclaré que les massacres de palestiniens par les forces israéliennes laisseraient un « héritage fait de douleur, de souffrance, de ressentiment ».



M.Hanna, qui doit s'occuper de près de 180 000 Palestiniens chrétiens dans toute la Cisjordanie et la Bande de Gaza, a dit qu'ils n'étaient « pas optimistes, mais qu'ils gardaient l'espoir ».



« Tant que l'occupation n'arrive pas à son terme, est-ce qu'on peut vraiment faire un progrès vers le début d'une paix durable ? », a-t-il demandé.



Le modérateur de l'Assemblée générale de l'Eglise d'Ecosse, le révérend John Chalmers – la face publique élue de l'Eglise – a dit que la congrégation forte de 400 000 hommes de foi partageait sa « frustration et sa douleur ».



Il a affirmé : « Pour un observateur extérieur, la réponse disproportionnée de l'Etat d'Israel semble laisser un héritage fait de douleur, de souffrance, de ressentiment qui ne crée pas une atmosphère où une résolution pacifique et juste peut être recherchée ».



La déclaration commune a également suggéré un renforcement de la position de l’Église depui sle vote de l'an dernier, insistant sur le fait que l’Église écossaise « ne doit pas soutenir les prétentions d'un peuple, qu'il soit juif ou autre, à un droit exclusif ou même privilégié à posséder un territoire particulier ».



L'Eglise a historiquement évité de rejoindre explicitement le mouvement pour le boycott, désinvestissement et sanctions (BDS), qui cherche à forcer un changement de la politique israélienne en jouant sur la corde économique.



Mais une porte-parole a déclaré au Morning Star hier que le document « Kairos-Palestine » - qui appelle les « individus, entreprises, Etats » à rejoindre le mouvement BDS a été « recommandé à l'ensemble de l’Église ».



Le président de la campagne de solidarité écossaise avec la Palestine, Mick Napier, a déclaré que cette annonce devait être officialisée.



« Nous voyons cette rencontre de tous les leaders chrétiens écossais comme un pas supplémentaire dans le mouvement d'opposition aux crimes de guerre israéliens », a-t-il défendu.



 

M.Hanna va désormais continuer son tour d'Ecosse, rencontrant les imams écossais à Edimbourg vendredi, à la Société Ahl-al-Bait, participant à une rencontre publique dimanche à l'Adelaides de Glasgow et revenant à l’Église augustine d'Edimbourg dimanche.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Solidarité Internationale PCF - dans Royaume-Uni
commenter cet article

commentaires