Présentation

    Le site Solidarité Internationale PCF publie des traductions de déclarations, des communiqués, des articles théoriques et d'actualité provenant de partis communistes du monde entier ainsi que des analyses françaises sur le mouvement communiste international et la politique étrangère de la France. La ligne éditoriale du site suit les positions du Réseau "Faire vivre et renforcer le PCF" (site http://vivelepcf.fr/) qui refuse la dérive réformiste du PCF suivant le PGE. Notre site s'efforce de faire vivre la conception de la solidarité internationale portée historiquement par le PCF.

Recherche

14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 07:00

paix-en-col.jpegLe Festival colombien pour la paix, la mémoire et la justice sociale à Montreuil du 14 au 16 février : à voir !

 

Article pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

 

Nous apportons tout son soutien au Festival pour la paix, la mémoire et la justice sociale qui se tiendra à Montreuil, ce week-end du 14 au 16 février. L'occasion de rappeler le sort tragique du peuple colombien. Et nos responsabilités.

 

Une initiative heureuse pour faire la fête – tout en danses, chants et mets de Colombie et d'Amérique latine – mais aussi pour se souvenir de la tragédie d'un peuple, pour trouver de l'espoir pour se battre ici et là-bas contre ce système qui crée partout misère, guerre et injustices sociales.

 

La Colombie est un exemple terrifiant de l'ordre mondial criminel du capitalisme.

 

Soumettre un peuple à la terreur sociale, le diviser sur des lignes ethniques issues de la colonisation pour mieux imposer l'exploitation maximale dans les campagnes et dans les villes, la soumission aux diktats nord-américains.

 

Deux syndicalistes sur trois dans le monde qui sont assassinés le sont en Colombie : plus d'une centaine l'an passé, paysans sans terre réclamant de quoi vivre, ouvriers employés par les multi-nationales comme Coca-Cola, enseignants demandant une éducation publique.

 

Le pouvoir instrumentalise la lutte contre la guérilla pour mener la guerre contre son propre peuple, n'hésite pas à frayer avec le trafic de drogue, à entretenir des milices para-militaires fascistes.

 

Il est aux ordres de l'impérialisme nord-américain mais bénéficie de la complicité des pays européens : la Colombie vient de signer un traité avec l'Union européenne qui va ravager l'agriculture colombienne, réduire la population à la dépendance et à la misère.

 

N'oublions pas que chaque fois que le peuple s'est levé en Colombie, il a subi la poigne de fer de l'impéralisme américain, et de ses sbires en Colombie.

 

En 1948, le président Jorge Gaitan rêvait d'une Colombie maîtresse de ses ressources naturelles, unie et indépendante face à l'impérialisme américain, sur la voie d'un socialisme démocratique. Il fut assassiné par la CIA, ce fut le début d'une guerre civile violente encore en cours.

 

En 1986, quand les guérilleros des FARC ont accepté de faire la paix et ont fondé l'Union patriotique (UP), un mouvement politique pacifique : 5 000 militants communistes, syndicaux ont été assassinés par les para-militaires, forçant les FARC à reprendre les armes.

 

Les héritiers de ces luttes seront là, y compris la petite-fille de Jorge Gaitan.

 

Les organisateurs de l'initiative s'intègrent dans la démarche politique de la « Marcha patriotica », un mouvement politique et social, initié par le Parti communiste avec diverses associations ouvrières et paysannes, dans l'esprit de l' « Union patriotique » pour une paix avec justice sociale.

 

Ceux qui animent les luttes aujourd'hui pour une autre Colombie seront là aussi : militants des droits de l'Homme, prêtres-ouvriers, militants syndicaux et politiques, paysans sans terre, écrivains qui dénoncent l’infamie au quotidien au péril de leur vie.

 

Voici le programme :

 

Vendredi 14 février 2014  



  • 18h00. Les portes du Festival commenceront à s’entre-ouvrir avec la projection de deux documentaires.

  • 18h15. “Pour tout l’or de Colombie”. Un documentaire de Pascale Mariani et Roméo Langlois, 2012. 50 mn

  • 19h30. “L’homme aux serpents”. Un documentaire de Eric Flandin, 2014. 1h24mn

  • 21h00. Rencontre-débat avec les réalisateurs Roméo Langlois et Eric Flandin

Et ensuite : Place à la Musique !…

  • 22h00. Les Zoms. French country

  • 22h30. Alvaro Chicaiza. Marimba et Son

  • 23h30 :  Cuerpo F. Pop rock folk chilien

  • 00h30 : DJ Quilombo sonidero. Colombiáfrica. Boogaloos montunos. Balkanica. Soukousitos. Merengueros. Cumbian’n'punk champetuosas) 



Samedi 15 février 2014



10h00. Inauguration du Festival. Discours et Salutations

  • 11h00. “Oración por la Paz” (discours pour la Paix) de Jorge Eliécer Gaitan par lacompagnie théatrale “Les Ménades”.

  • De 11h30 à 14h00. Musique avec Jorge López et la Harpe llanera de Quintin. Puis performance de Tito Diez : “A donde van los desaparecidos ?” (Où vont les disparus ?)

  • 14h00. 1er débat : Origines et Mémoires du conflit armé. Avec Alfredo Molano, Maria Valencia Gaitan, Hernando Calvo Ospina.

  • 16h30. Musique (Jazz) Duo Quintero/Meluk. 

  • 17h30. En AVANT-PREMIÈRE en France et en Europe. Le monologue de “Isabel regardant tomber la pluie sur Macondo” par Tachia Quintanar. Monologue écrit par Gabriel García Márquez. Mise en scène par Coralie Pradet de la compagnie “Les Ménades” En savoir plus…

  • 18h30. 2ème débat : Droits de l’Homme et Justice Sociale. Avec Henry Ramirez, Jorge Rojas, Daniel Garcia Peña, Régis Bar et Valérie Técher.

  • A partir de 21h00 : Place à la Rumba ! Avec Los Piragueros, Salsos + , Abran Paso… et un bal  jusqu’à 01h00 du matin. 



Dimanche 16 février 2014



  • A partir de 10h00 : Desayuno campesino (brunch paysan). Accompagné en Poèmes et Musique par Gustavo Montes de Oca et Myriam Montoya.

  • Clôture de la Campagne nationale de soutien des parlementaires aux initiatives de paix en Colombie.

  • Hommage à Camilo Torres

  • 12h00. 1er débat : Processus de Résistances et Construction de Paix. Avec Maurice Lemoine, un délégué de l’ACVC, les interventions vidéo de l’ACIN et de l’ANUC.

  • 14h30. Musique (Chanson engagée) Duo Carlos Arguelles et Laura Franchi

  • 14h45. Chants traditionnels Améridiens : Zenkokone.

  • 15h00. 2ème débat : Voix de Femmes en Résistances et Construction de Paix. Avec Olga González, les Constituant-e-s pour la Paix avec Justice Sociale, la Route Pacifique des Femmes, les interventions vidéos de Florence Thomas et Piedad Córdoba.

  • 17h15. Poésie.  Argüedas et danses typiques boliviennes par le Collectif ALBA et le Collectif ILLIMANI

  • 17h30. Musique colombienne.  Alvaro Chicaiza (marimba y son)

  • 18h00. Musique palestinienne. Feda Chaer (Laúd)

  • 18h30. Les mots de la fin… Proposition d’un manifeste.

  • 19h00. Musique africaine. Doumbelane Percussions

  • 19h30. Musique Cumbia. Kumbeo.

  • 20h30. Clôture du Festival : Performance artistique “La montagne de l’Indigène Manuel Quintin Lame“.



L'initiative se tiendra à « La Parole errante à la Maison de l’arbre », 9, rue François Debergue à Montreuil, à la station de la Croix de chavaux, ligne 9. Vous pouvez trouver les informations sur le site web : http://festivalcolombiepaixjustice.wordpress.com/.

 

Des jeunes communistes colombiens participent à l'organisation du Festival - certains membres ou sympathisants du PCF, de la Jeunesse communiste, en particulier de celle du 15 ème. 

 

Nous vous encourageons tous à aller au Festival : Pour que vive la paix et la justice sociale en Colombie !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Solidarité Internationale PCF - dans Amérique Latine
commenter cet article

commentaires