communism-egypt (1)Le peuple égyptien achève sa révolution



Communiqué du Parti communiste d’Égypte traduit par MA pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/



Notre grand peuple prouve – une nouvelle fois et sans l'ombre d'un doute – sa détermination à réaliser les nobles objectifs de sa révolution, et son rejet résolu de toutes les tentatives des Frères musulmans et de leurs alliés des groupes réactionnaires de droite, prétendument attachés à la religion, de voler la révolution, de confisquer l’État et la nation, de s'en prendre violemment au pouvoir judiciaire, de déployer sa haine envers les médias et de falsifier la volonté du peuple dans une mascarade de référendum sur cette pseudo-Constitution.



Le soulèvement des masses égyptiennes, dans plusieurs régions du pays, n'est qu'un révélateur du rejet de la piètre gestion du président et de l'incapacité du pouvoir exécutif, du gouvernement Qandil, à avoir une vision d'ensemble des véritables problèmes de la nation, ce qui explique que les conditions économiques et sociales se soient si manifestement dégradées. Ce sont la majorité des Égyptiens, les pauvres et les travailleurs, qui paient la facture de cet échec et de cette dégradation.



L'incapacité politique et l'échec de la ligne suivie par le président et son clan conduisent le pays à être le théâtre de violents incidents qui ont coûté déjà la vie à un grand nombre d'égyptiens. Les autorités portent la responsabilité de ce bain de sang. Ici, notre parti demande une commission d'enquête indépendante, impartiale, sur ces événements qui puisse faire la lumière sur les circonstances et identifier puis juger les personnes qui en sont responsables. Confirmation de cette incapacité chronique des Frères musulmans, le communiqué du Conseil de défense nationale esquive toute analyse des véritables causes qui ont conduit à de tels événements. Par conséquent, il n'apporte aucune réponse aux revendications des masses, des forces révolutionnaires et de l'opposition civile, si ce n'est une invitation à un dialogue formel visant à contenir la situation révolutionnaire sans aucun progrès réel vers le changement, comme nous l'avons déjà maintes fois expérimenté dans le passé. D'autre part, ce communiqué sous-entendait la menace de déclarer un état d'urgence, sans traiter aucune des causes fondamentales de la colère populaire, ce qui ne pourrait que la faire grandir.



Notre parti salue les efforts remarquables, héroïques de notre grand peuple, et annonce son engagement plein et entier dans les nobles objectifs de la révolution et il restera ferme pour réaliser sa volonté de liberté intégrale, de démocratie réelle, de justice sociale immédiate. Notre parti appelle le peuple égyptien à poursuivre ces marches pacifiques et ces sit-ins dans toutes les places de la Libération du pays jusqu'à la reconnaissance de tous les droits réclamés et la mise en œuvre de toutes les mesures exigées par le processus de salut de la révolution et de la nation de la crise actuelle, avant tout, cela consiste en :



1 – La démission de ce gouvernement en faillite et la formation d'un gouvernement de salut national exprimant toute la diversité des forces nationales et révolutionnaires ;


2 – L'abolition de la pseudo-Constitution actuelle ;


3 – La tenue d'élections présidentielles anticipées ;


4 – L'annulation de toutes les implications de l'autoritaire Déclaration constitutionnelle avec la démission immédiate du Procureur général ;


5 – La mise en place immédiate du salaire minimum et maximum, de l'indexation des salaires sur les prix et le soulagement des effets de la crise économique que portent actuellement sur les épaules les pauvres et les travailleurs ;



Le Parti insiste bien sur le fait qu'il a entièrement confiance en la force de la volonté révolutionnaires des masses du grand peuple égyptien ainsi qu'en son désir de sauver la révolution et la nation. Le Parti confirme sa foi inébranlable en une victoire inéluctable.



Vive la lutte du peuple égyptien ! Vive la révolution !

Retour à l'accueil