Présentation

    Le site Solidarité Internationale PCF publie des traductions de déclaration, des communiqués, des articles théoriques et d'actualité provenant de partis communistes du monde entier ainsi que des analyses françaises sur le mouvement communiste international et la politique étrangère de la France. La ligne éditoriale du site suit les positions du Réseau "Faire vivre et renforcer le PCF" (site http://vivelepcf.fr/) qui refuse la dérive réformiste du PCF suivant le PGE. Notre site s'efforce de faire vivre la conception de la solidarité internationale portée historiquement par le PCF.

Recherche

2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 07:09

arton104846-344x480.pngLes communistes turcs appellent à la solidarité avec la résistance de leurs camarades kurdes à Kobanê

 



Traduction MA pour http://www.solidarite-internationale-pcf.fr/


 

Communiqué du Parti communiste turc (KP)



L'AKP, l'Etat islamique doivent être arrêtés !



Le Parti communiste de Turquie (KP) condamne fortement la politique qui vise à laisser planer la menace d'un massacre des kurdes à Kobanê, les attaques fascistes officielles et civiles contre les manifestations de solidarité dans plusieurs villes de Turquie, l'offensive impérialiste menée en utilisant l'Etat islamique (EI), l'Armée libre syrienne (ALS) et d'autres organisations terroristes de ce genre. Nous appelons nos camarades à porter les revendications suivantes contre ce jeu sanglant joué par le gouvernement AKP, avec les Etats-unis et les autres forces réactionnaires.



1 – Les politiques agressives adoptées contre la Syrie doivent cesser ;



2 – Toutes les aides apportées à ces forces d' « opposition » en Syrie doivent cesser immédiatement ;



3 – La situation actuelle, qui constitue une violation des droits souverains de la Syrie et ouvre la voie à l'EI, doit cesser ;



4 – Dans le contexte de lutte contre l'EI, l'Armée syrienne libre et ce genre d'organisations, le monde doit collaborer avec le gouvernement syrien. Les plans, revendications qui excluent Damas de la lutte contre l'EI doivent être abandonnés ;



5 – Toutes les revendications du gouvernement d'Ankara qui portent atteinte à la souveraineté de la Syrie (dont la formation de zones de sécurité et d'exclusion aérienne en Syrie et le ravitaillement en équipement militaire, la formation apportée à l'opposition dite modérée) doivent être retirées. Les gouvernements doivent être contraints à se retirer de la coalition internationale, qui n'est pas formée en réalité contre l'EI mais contre la Syrie ;



6 – Les volontaires, qui veulent traverser la frontière pour aller à Kobane, doivent pouvoir passer ;



7 – Les plans d'incursions militaires de l'autre côté de la frontière doivent être abandonnés ;



8 – Les couvre-feux déclarés dans six villes de Turquie doivent être révoqués ;



9 – L'enquête doit commencer par viser les agresseurs, qui ont causé la mort de manifestants dans les manifestations organisées dans plusieurs villes ;



10 – L'existence de pratiques éducatives réactionnaires, qui aident l'EI et d'autres organisations de ce genre à recruter des gens et à conquérir un soutien social, doit cesser ;



11 – Les organisations religieuses réactionnaires, qui fonctionnent comme une base de soutien à l'EI et à d'autres organisations terroristes, doivent être dissoutes.





Le drapeau de l'égalité et de la liberté flottera sur le Moyen-orient !


A Kobanê, l'Humanité résiste à la barbarie que les impérialistes ont ramassé dans les poubelles de l'histoire. Ces djihadistes meurtriers, féroces, soutenus par leurs maîtres impérialistes, ne partent seulement à l'assaut de Kobanê ou Alep, mais de toutes les valeurs universelles de l'Humanité.



L'attaque contre Kobanê montre encore une fois le visage hideux, brutal des forces réactionnaires. Tout comme l'Etat islamique, le président de la Turquie, Tayyip Erdogan, le Premier Ministre Ahmet Davutoglu et leur gouvernement de guerre qui utilisent la terreur de l'EI à Kobanê pour faire du chantage au peuple kurde, seront tout aussi responsables d'un éventuel massacre à Kobanê.



L'Etat islamique et l'AKP sont deux sous-traitants impérialistes portant différents masques. Ils servent le même but. Leur mission est de liquider les acquis progressistes dans notre pays et dans la région et d'installer les bases pour les projets impérialistes visant à redessiner la région.



L'Etat islamique est une organisation barbare qui a commis des crimes contre l'Humanité. De la même manière, le gouvernement turc AKP a aussi commis des crimes contre l'Humanité jour après jour, ils ont du sang des peuples de la région sur les mains.



L'EI et l'AKP ne sont pas deux entités séparées, le gouvernement AKP a soutenu, financé et alimenté l'Etat islamique.



C'est la paix, l'égalité et la liberté dont les peuples du Moyen-orient ont désespérément besoin, et pas des mensonges et des machinations des impérialistes et de leurs clients dans la région. La voix de la paix au Moyen-orient passe par la lutte contre l'impérialisme et ses sous-traitants qui portent différents masques.



Ce seront les peuples dans la région, en rassemblant dans leur lutte contre l'impérialisme, qui imposeront la paix. C'est cette lutte rassembleuse qui détruira les terroristes djihadistes, ainsi que leurs parrains impérialistes.



La paix au Moyen-orient peut être instaurée sur la base des priorités du peuple, non pas celle des monopoles trans-nationaux.



Avec notre foi pleine et entière que la bannière de l'égalité et de la liberté flottera en fin de compte dans la région, nous appelons notre population à lutter pour la construction d'un Moyen-orient où tous les peuples vivront en paix.



Vive la Résistance de Kobanê ! Bijî berxwedana Kobanê!

Vive la fraternité entre les peuples !

Vive le socialisme !



Partager cet article

Repost 0
Publié par Solidarité Internationale PCF - dans Turquie
commenter cet article

commentaires