Présentation

    Le site Solidarité Internationale PCF publie des traductions de déclaration, des communiqués, des articles théoriques et d'actualité provenant de partis communistes du monde entier ainsi que des analyses françaises sur le mouvement communiste international et la politique étrangère de la France. La ligne éditoriale du site suit les positions du Réseau "Faire vivre et renforcer le PCF" (site http://vivelepcf.fr/) qui refuse la dérive réformiste du PCF suivant le PGE. Notre site s'efforce de faire vivre la conception de la solidarité internationale portée historiquement par le PCF.

Recherche

19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 04:43

consejo-central-jcv_001.jpgLes jeunes communistes au Venezuela dénoncent la violence fasciste et appellent à l'unité pour approfondir la révolution !

 

Traduction pour http://jeunescommunistes-paris15.over-blog.com/ (repris par http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/)


 

Le Conseil central de la Jeunesse communiste du Venezuela (JCV) rejette la violence fasciste de groupuscules de l'opposition et appelle les forces révolutionnaires à s'organiser pour lutter pour l'approfondissement de la révolution.


 

Hector Rodriguez Montano, secrétaire-général de la JCV exhorte le gouvernement à agir avec fermeté contre les responsables intellectuels et pratiques de ces actions regrettables :


 

« Ces actions renvoient à un plan général, à multiples facettes, où agissent des petits groupes d'orientation fasciste qui sont organisés, financés et dirigés par l'impérialisme nord-américain », souligne Rodriguez.


 

Pour la JCV, ces groupes opèrent en profitant des problèmes économiques du pays, résultat du modèle capitaliste, rentier et improductif que connaît le Venezuela.


 

« Ce n'est pas par une issue putschiste et violente que l'on peut résoudre les problèmes qui touchent notre pays. Cela passe par l'organisation du mouvement populaire, le passage de nos forces à un autre niveau de conscience, d'organisation que nous pourrons rompre le pouvoir du capital ».


 

Rodriguez appelle les jeunes vénézuéliens à s'organiser pour faire face à l'offensive contre-révolutionnaire putschiste : « défendre ce processus depuis la perspective de son approfondissement ».



Dans la même idée, il appelle le gouvernement à résoudre les problèmes urgents que connaît le pays et à affronter avec résolution le sabotage économique, les pénuries, la corruption et le bureaucratisme qui gangrènent la société, produit du modèle actuel économique capitaliste.



Le gouvernement doit agir avec fermeté contre le putschisme.



Pour les jeunes communistes vénézuéliens, le gouvernement national doit agir avec force et fermeté face aux agissements de ces groupes violents :



« Cela suffit que ces groupuscules tentent de mettre le pays à feu et à sang impunément, et chaque fois que l'on prend des mesures contre eux, ils vont encore plus loin, ce qui a déjà coûté la vie à plusieurs jeunes issus du peuple vénézuélien. »



Le dirigeant rappelle que le gouvernement peut compter sur des lois, institutions et instruments institutionnels pour garantir la paix et la sécurité du pays.



Appel au PSUV pour ouvrir des espaces d'unité entre forces révolutionnaires



« Nous proposons aux forces dirigeants de ce processus, le Parti socialiste unifié du Venezuela (PSUV), d'avancer vers la construction de ces nécessaires espaces d'unité et de rassemblement des forces révolutionnaires », a signalé le dirigeant de la JC, qui est aussi membre du Bureau politique du Parti communiste du Venezuela (PCV).



Rodriguez lance la même proposition aux forces organisées de la jeunesse pour avancer dans la consolidation d'un vaste mouvement de jeunesse bolivarien, de caractère patriotique et anti-impérialiste qui porte « avec audace et courage » le drapeau de l'indépendance et du socialisme.



« En tant que jeunesse communiste, nous croyons que c'est dans la lutte pour consolider notre indépendance, en ouvrant une perspective socialiste dans ce processus, que nous pourrons dépasser les malheurs et problèmes que connaissent nos jeunes comme conséquence de la crise du modèle capitaliste », a-t-il défendu.



Rodriguez souligne : « C'est par l'action organisée, politique, révolutionnaire et combative de la jeunesse, de la classe ouvrière et des forces populaires que nous pourrons affronter les difficultés et avancer dans l'approfondissement du processus politique vénézuélien. »



La Jeunesse communiste vénézuélienne appelle toutes les forces de jeunesse révolutionnaires à rester vigilantes et combatives, sans tomber dans les provocations. Et à empêcher que ce forces qui répondent aux intérêts de l'impérialisme nord-américain ne s'imposent.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Solidarité Internationale PCF - dans Vénézuela - Révolution bolivarienne
commenter cet article

commentaires