2012-11-18-L1.jpgManifestations en Israël contre la guerre

 

Les communistes israéliens à la tête des mobilisations pour la paix à Gaza



Article AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/



Des manifestations contre l'opération militaire israélienne à Gaza ont été organisées jeudi et samedi, à Tel-Aviv, Haifa, Jérusalem et Nazareth. Plusieurs milliers de manifestants, bravant courageusement le climat belliciste, ont répondu à l'appel du Hadash, le front progressiste animé par le Parti communiste d’Israël.



2012-11-16-L.jpgCe jeudi, ils étaient quelques milliers de militants communistes, progressistes mais aussi des citoyens juifs et arabes épris de paix et épousant la cause palestinienne, à répondre présents à Tel-Aviv, Haifa ou Jérusalem



Parmi les mots d'ordre que l'on pouvait voir sur les pancartes des manifestants : « Arabes et Juifs refusent d'être ennemis », « A Gaza et Sderot, les enfants veulent vivre » ou encore « Arrêtez de tuer, commencez à parler ! ».



Le député communiste Dov Khenin a mené la manifestation à Tel-Aviv, réunissant plusieurs centaines de personnes. Devant le QG du Likoud, il a exprimé sa colère envers la politique criminelle du gouvernement :



« Arrêtez le massacre, arrêtez le bain de sang tout de suite ». Il a ajouté : « Un bombardement conduit à un autre bombardement, de plus en plus de personnes sont blessées à Gaza et en Israël. Le cycle de la violence n'est pas la solution, c'est le problème. »


 

Le député, communiste également mais Arabe, Mohammed Barakeh a lui aussi appelé à une solidarité entre Juifs et Arabes pour mettre un terme à la violence : « Nous sommes ici pour dire que les guerres ne résolvent pas les conflits, mais ne servent qu'à faire couler le sang. Nous espérons entendre la nation exprimer sa colère contre ce gouvernement de droite », a signifié Barakeh.


 

Les manifestations de samedi, toujours à l'appel du Hadash, ont réuni plusieurs milliers de personnes contre l' « Opération pilier de défense », avec comme exigence première un cessez-le-feu immédiat avec le Hamas à Gaza.



A Tel-Aviv comme à Haifa, les chants ont pointé les manœuvres électorales cyniques de Netanyahu tout en dénonçant l'occupation des territoires Palestiniens par Israël.



Une manifestation, forte dans le symbole, était également organisée par le Hadash à Nazareth, unissant Juifs et Arabes dans une même condamnation de l'opération israélienne, tandis que d'autres actions de protestation se tenaient dans le week-end dans les villes Arabes ainsi que dans d'autres villes israéliennes, à Taybe, Tyra, Um el-Fahem, Sakhnin ou encore Jaffa.



Dans l'hostilité la plus totale d'une société dominée par le racisme et par un impérialisme de plus en plus agressif, la lutte des communistes israéliens pour la paix et pour l'unité entre population juives et israéliens contre l'occupation coloniale, ne peut que susciter le soutien des communistes et pacifistes du monde entier.

Retour à l'accueil