Présentation

    Le site Solidarité Internationale PCF publie des traductions de déclaration, des communiqués, des articles théoriques et d'actualité provenant de partis communistes du monde entier ainsi que des analyses françaises sur le mouvement communiste international et la politique étrangère de la France. La ligne éditoriale du site suit les positions du Réseau "Faire vivre et renforcer le PCF" (site http://vivelepcf.fr/) qui refuse la dérive réformiste du PCF suivant le PGE. Notre site s'efforce de faire vivre la conception de la solidarité internationale portée historiquement par le PCF.

Recherche

12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 06:24

iasteniouk.jpgRévisionnisme historique pour le Premier ministre ukrainien : « L'URSS a envahi l'Ukraine et l'Allemagne en 1945 »



Communiqué de Petro Simonenko, secrétaire-général du Parti communiste ukrainien



Traduction MA pour http://www.solidarite-internationale-pcf.fr/



« La déclaration cynique faite par le Premier ministre ukrainien, Arseni Iasteniouk, lors de sa visite en Allemagne est une insulte à des générations d'Ukrainiens qui, pendant la Grande guerre patriotique ont forgé, au front comme à l'arrière, la victoire sur le nazisme et l'hitlérisme.



La déclaration de Iasteniouk, livrée pour le 70 ème anniversaire de la Grande victoire est un coup de poignard dans le dos sournois à tous ceux qui dont donné leur vie pour libérer les peuples d'Europe des Nazis, libérer les prisonniers des camps de concentration.



C'est une insulte aux anciens combattants d'Ukraine, qui sont encore en vie et à qui le régime ôte les dernières miettes de leur pension, les réduisant à la pauvreté », a déclaré le responsable du Parti communiste d'Ukraine (KPU), Petro Simonenko.



Rappelons que sur ARD, une grande chaîne de télévision allemande, Iasteniouk a déclaré qu'il se souvient très bien de l'invasion soviétique de l'Ukraine et de l'Allemagne pendant la Seconde guerre mondiale. Et qu'il s'agit d'éviter que cela se reproduise maintenant.



Pour Petro Simonenko, il est clair que Iasteniouk a bel et bien falsifié ce que fut la Grande guerre patriotique et la Seconde Guerre mondiale, transformant la libération de l'Europe du nazisme en « agression russe » contre l'Allemagne nazie.



« Si une telle déclaration avait été faite par un citoyen lambda, elle aurait été considérée comme une preuve d'ignorance et de la bêtise la plus élémentaire.



Mais dans la bouche de l'un des plus hauts responsables de l'Etat ukrainien, qui est le Premier ministre Iasteniouk – face à tous ces gens qui, avec les peuples frères de toutes les républiques d'URSS, ont apporté une contribution décisive à la victoire de la coalition anti-hitlérienne pendant la Seconde Guerre mondiale – cela doit être considéré comme une vile provocation, s'inscrivant dans l'escalade de la tension sur le continent européen, la plongée de l'Europe dans une nouvelle guerre mondiale », a déclaré le chef du KPU.



Petro Simonenko a également souligné que de telles déclarations de hauts responsables du régime au pouvoir en Ukraine, s'inscrit clairement dans la politique mise en œuvre par les cercles dirigeants nord-américains pour l'Europe, y compris l'Ukraine et la Russie.



« Dans ces conditions de grave crise systémique globale, l'Europe pacifique et forte, l'Europe qui a des liens économiques et politiques étroits avec la Russie – pour les Etats-unis, il faut en finir avec cette Europe-là », a déclaré le chef du KPU.



En outre, Petro Simonenko estime que la déclaration d'Iasteniouk est la meilleure façon de montrer son vrai visage politique : celle d'un partisan du fascisme.



« Si Iasteniouk n'est pas immédiatement condamné, cela signifierait que le fascisme est devenu officiellement l'idéologie d’État du régime au pouvoir », affirme le chef du Parti communiste.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Solidarité Internationale PCF - dans Russie et ex-URSS
commenter cet article

commentaires