Présentation

    Le site Solidarité Internationale PCF publie des traductions de déclaration, des communiqués, des articles théoriques et d'actualité provenant de partis communistes du monde entier ainsi que des analyses françaises sur le mouvement communiste international et la politique étrangère de la France. La ligne éditoriale du site suit les positions du Réseau "Faire vivre et renforcer le PCF" (site http://vivelepcf.fr/) qui refuse la dérive réformiste du PCF suivant le PGE. Notre site s'efforce de faire vivre la conception de la solidarité internationale portée historiquement par le PCF.

Recherche

24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 06:27

Cyprus___Flag_by_pilwe-copie-1.jpgTrois députés du PGE, dont Jean-Luc Mélenchon, votent au parlement européen une résolution de Cohn-Bendit soutenant la partition de Chypre

Communiqué du Parti communiste grec (KKE)

 

 

Traduction AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

 

 

Dans le cadre des débats sur le rapport sur les progrès de la Turquie, la semaine dernière au Parlement européen, le Groupe des Verts, représenté par Daniel Cohn-Bendit, a dénoncé chez l'UE une absence de pression suffisante sur Chypre pour la réunification.

 

Il a donc proposé un amendement qui exigerait du président du Conseil européen « d'inviter deux observateurs pour représenter la communauté turco-chypriote au Parlement européen, dans la perspective des prochaines élections européennes de 2014 ».

 

Dans le fond, cela légitime de fait la partition de Chypre. L'amendement a été rejeté par 412 voix (dont celles des 2 députés du KKE – suivis par les députés communistes au Parlement) et 135 pour.

 

Parmi les voix « pour » se trouvaient des dirigeants de premier plan du Parti de la Gauche européenne (PGE), Jean-Luc Mélenchon et Younous Omarjee, du Front de gauche français, ainsi que le député allemand de « Die linke », Jurgen Klute, démontrant concrètement qu'ils soutenaient dans les faits la partition de Chypre en reconnaissant l’État fantoche et en faisant pression pour un nouveau « plan Annan ».

 

Voilà une preuve du rôle dangereux que jouent le Parti de la gauche européenne et l'opportunisme international, des forces dites « de gauche » qui se révèlent être des forces qui servent les intérêts du capital et bafouent ainsi la lutte historique et juste du peuple chypriote.

 

NdT : la résolution en question sur la Turquie va bien plus loin, elle consultable ici (http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+MOTION+B7-2013-0162+0+DOC+XML+V0//EN), elle comprend notamment un appel à ce que l'UE soutienne :

 

  • les nouvelles relations établies entre la Turquie et Israel ;

  • la politique de « soutien à la démocratie » menée par la Turquie chez ses voisins du Sud, avec plusieurs références à son implication dans la guerre civile en Syrie ;

  • son rôle dans la lutte contre l'immigration clandestine, en particulier moyen-oriental, à destination de l'UE ;

  • sa politique de démocratisation, en dépit de nombreuses réserves émises, au moment même où nos camarades communistes et progressistes en Turquie s'inquiètent d'une dérive islamiste et autoritaire justement ;

Partager cet article

Repost 0
Publié par Solidarité Internationale PCF - dans Grèce et Chypre
commenter cet article

commentaires

van bervesseles 24/04/2013 22:08


Je ne comprends rien à cet article qui ne repose sur aucune démonstration politique !! Tout le monde sait que Chypre est divisée en 2 communautés ( grecque et turque) ...donc -personnellement ,
je comprends que la proposition de Cohn-Bendit vise à écouter les 2 parties ! ...ce qui me semble de bon sens !


Donc - a priori , la position de Melenchon ne me choque pas ! celle du KKE mérite d'autres explications !


...un article à compléter ! merci .

Solidarité Internationale PCF 24/04/2013 23:26



Bonsoir,


peut-être que nos camarades du KKE auraient pu exprimer leur position très clairement. Ils connaisent très bien la question chypriote, leur position c'est celle de la non-reconnaissance du
gouvernement illégitime de la partie nord issue d'une invasion, et ensuite celle d'une réunification avec deux communautés mais un seul Etat chypriote.


En fait, il faut repartir de toute la résolution qui concerne avant tout la Turquie. Elle reflète toutes les idées nauséabondes de Cohn-Bendit (plus besoin de le présenter, à noter que Mélenchon
vocifère désormais contre lui). Qu'est-ce qui est inacceptable dans cette résolution?


1 - Elle met en avant la relation Turquie-Israel: c'est actuellement l'axe qui contribue à détruire les points de résistance au proche et moyen-orient contre l'impérialisme
(Syrie, Iran)


2 - Elle salue les efforts de la Turquie pour la démocratie au "sud": Cohn-Bendit vise ici l'attitude de soutien de la Turquie à la rebellion islamiste en Syrie, mais aussi le fait que les USA
avancent le modèle AKP comme un modèle pour toute l'Afrique du nord (Egypte, Tunisie)


3 - Elle loue les efforts pour la démocratie en Turquie: quand on sait que l'AKP est en train de détricoter le peu d'avancées démocratiques en Turquie et d'islamiser le pays,
c'est un comble! Il suffit de penser à notre camarade Sevil Sevimli, emprisonnée en Turquie, et pour laquelle la JC et l'UEC mènent campagne


4 - Elle salue le rôle de la Turquie dans l'endiguement de l'immigration moyen-orientale vers l'Union européenne: vive l'Europe-forteresse contre l'immigration, vive la Turquie, premier rempart!


5 - Et enfin, sur la question chypriote, derrière de grandes déclarations d'intention, Cohn-Bendit légitime le gouvernement illégitime (aux yeux du droit international) du Nord
en faisant entrer au Parlement européen les députés de Chypre-Nord. C'est non pour nos camarades chypriotes de l'AKEL, non pour le respect du droit international aussi! Cohn-Bendit va sans doute
proposer de faire rentrer le Kosovo aussi, c'est dans la lignée de ses positions.


Cher camarade, j'espère que vous comprenez que cette position, en tant que communistes et progressistes, est INACCEPTABLE.


Ce qui explique le vote GUE/NGL (Gauche unitaire européenne): 22 votes contre (les communistes mais aussi certains députés de Die Linke, des Verts nordiques. Vergiat et Hénin ont voté contre), et
seulement 3 pour. Comment Mélenchon, Omarjee et Klute peuvent voter pour ce texte scandaleux du libéral-euroépiste Cohn-Bendit?


Je trouve donc ce vote choquant et assez révélateur


Salutations fraternelles


AC


 


 



Marie 24/04/2013 16:59


Je viens de prendre connaissance de cet article


Quand pensez vous ? Merci


 


http://europe.jean-luc-melenchon.fr/2013/04/18/a-strasbourg-leurope-senfonce-en-delire/#more-9922