Présentation

    Le site Solidarité Internationale PCF publie des traductions de déclaration, des communiqués, des articles théoriques et d'actualité provenant de partis communistes du monde entier ainsi que des analyses françaises sur le mouvement communiste international et la politique étrangère de la France. La ligne éditoriale du site suit les positions du Réseau "Faire vivre et renforcer le PCF" (site http://vivelepcf.fr/) qui refuse la dérive réformiste du PCF suivant le PGE. Notre site s'efforce de faire vivre la conception de la solidarité internationale portée historiquement par le PCF.

Recherche

9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 18:05

belaid.jpgTunisie: réaction du Parti unifié des patriotes démocrates à l'assassinat de son secrétaire-général Choukri Belaid



Des dizaines de milliers de Tunisiens ont rendu hommage ce vendredi dans les rues de Tunis au camarade Choukri Belaid, victime de la terreur contre-révolutionnaire islamiste.



Face à une révolution confisquée, le martyr du camarade Belaid a réveillé les consciences tunisiennes. L'UGTT, l'ancienne centrale syndicale meilleur adversaire-allié de l'Ancien régime mais aussi principale organisation de masse du pays, a été contraint de convoquer une première grève générale depuis trente ans.



Il convient de rappeler que Choukri Belaid était un militant non seulement laïc, démocrate mais aussi un révolutionnaire et un marxiste, des luttes étudiantes des années 1970 jusqu'à la défense des mineurs de Gafsa au début de la révolution.



Le secrétaire-général d'un parti marxiste et pan-arabe : le Parti unifié des patriotes démocrates né en 2011 de la fusion du « Mouvement des patriotes démocrates » avec le « Parti du travail démocratique et patriotique » dont les analyses ont été traduites et publiées maintes fois sur ce site entre 2008 et 2011.



Depuis octobre 2012, le mouvement de Belaid avait rejoint la dynamique du « Front populaire » créée notamment par le Parti des travailleurs tunisien (ex-Parti communiste ouvrier de Tunisie).



Voici le communiqué du « Parti unifié des patriotes démocrates » sur l'assassinat de leur secrétaire-général.



Introduction AC pour un communiqué publié par le parti repris par http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/





La main criminelle du terrorisme et de l’assassinat politique vient de faucher par balles, devant son domicile, notre camarade martyr Choukry Belaïd, secrétaire-général de notre parti, le Parti unifié des patriotes démocrates.



Ce crime ignoble est l’aboutissement d’une campagne odieuse de dénigrement, d’agitation et de menaces continues organisée par diverses parties allant d’internautes facebookiens, en passant par des directions de partis, de responsables gouvernementaux, connues pour leur allégeance et leur appartenance politique, jusqu’à des prédicateurs mercenaires qui ont transformé les lieux de culte en en tribunes appelant au meurtre.



Ce crime n’est que le résultat direct des méthodes de la coalition gouvernementale dans la gestion de la période de transition. Elle oeuvre à envenimer et à aggraver la situation, imputant son échec à ses adversaires politiques, en plus de la formation de milices qui ont pour fonction principale d’éradiquer les opposants politiques du parti gouvernemental et de liquider physiquement les militants. C’est pourquoi nous considérons que la responsabilité totale de ce meurtre incombe au ministère de l’Intérieur qui poursuit une politique de laxisme délibéré vis-à-vis des milices terroristes et des cellules de commerce des armes. Le bureau politique du PUPD réaffirme devant les enfants de notre peuple sa détermination à poursuivre son combat dans la ligne politique incarnée par notre camarade martyr , dans ses valeurs d’enracinement de la marche révolutionnaire, de renforcement de ses principes les plus essentiels que sont la libération nationale et l’émancipation sociale.



Il appelle tous les partis politiques patriotiques, progressistes et démocratiques, l’ensemble des associations, des organisations de la société civile à unir leurs rangs pour face à l’assassinat politique, pour mettre en échec toutes les manœuvres visant à pousser le processus révolutionnaire sur le chemin de la violence et de l’anarchie.



Il appelle à la manifestation et à la protestation civile de masse pacifiques les plus larges pour condamner ce meurtre odieux, faire pression pour que ses commanditaires soient démasqués et châtiés.



Il réaffirme son attachement à la nécessité d’accélérer la tenue d’un congrès national qui combat la violence pour préserver les intérêts supérieurs de la nation et du peuple.



Il renouvelle son appel à dynamiser l’initiative du dialogue lancée par l’UGTT, sur la base de la démission du gouvernement actuel qui a montré son incapacité à mener à bien la transition et de la formation d’un gouvernement de crise composé de compétences nationales indépendantes, intègres, chargées d’élaborer une constitution démocratique, de former les instances constitutionnelles qui auront à organiser des élections démocratiques, transparentes, conformes aux normes internationales.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Solidarité Internationale PCF - dans Tunisie
commenter cet article

commentaires