Présentation

    Le site Solidarité Internationale PCF publie des traductions de déclaration, des communiqués, des articles théoriques et d'actualité provenant de partis communistes du monde entier ainsi que des analyses françaises sur le mouvement communiste international et la politique étrangère de la France. La ligne éditoriale du site suit les positions du Réseau "Faire vivre et renforcer le PCF" (site http://vivelepcf.fr/) qui refuse la dérive réformiste du PCF suivant le PGE. Notre site s'efforce de faire vivre la conception de la solidarité internationale portée historiquement par le PCF.

Recherche

26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 06:54

250px-LogoPsuc.jpgSur le processus d'unité des communistes en Catalogne

 

 

 

Communiqué commun du Parti communiste d'Espagne (PCE) et du Parti socialiste unifié de Catalogne (PSUC-viu)

 

 

Article AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

 

 

 

Ce mercredi 20 mars se sont rencontrées à Barcelone deux délégations du PCE et de PSUC-Viu, menées par leurs secrétaires généraux respectifs, José Luis Centella et Alfredo Clemente. L'objectif de la rencontre était de réfléchir ensemble sur le processus d'unité communiste en Catalogne.

 

 

Après un débat fructueux, ont été constatées des convergences importantes entre les deux partis sur l'occasion historique de dépasser la division qui a marqué le monde communiste en Catalogne ces 30 dernières années, et encore plus à un moment où une profonde crise économique, sociale et démocratique rend nécessaire une issue qui fasse que les intérêts de la classe ouvrière l'emportent sur ceux du capital, rendant encore plus nécessaire un grand parti communiste, qui lutte contre l'exploitation, contre les inégalités, et pour la démocratie réelle et le socialisme comme l'a toujours fait le PSUC.

 

 

Le PSUV-Viu et le PCE ont affirmé leur volonté d'avancer dans la mise en route du processus d'unité en Catalogne. Un processus qui, par le renforcement de l'unité d'action entre PSUC-Viu et le PCC intègre d'anciens militants du PSUC, des syndicalistes, des militants des mouvements sociaux, des intellectuels et fondamentalement des travailleurs et travailleurs qui subissent les conséquences d'une crise qu'ils n'ont pas provoqué.

 

 

Un processus qui pourrait ensuite culminer sur la reconstruction du PSUC comme un parti unifié de tous et toutes les communistes de Catalogne. Un parti qui retrouve l'élan de la fondation du PSUC en 1936 et de son parcours dans la lutte contre le franquisme et dans la transition, pour la reconquête des libertés et pour le socialisme en partant de son caractère de classe et national.

 

 

Un parti qui, à partir de la pleine actualité de l'idéal communiste, actualiste le projet de construction du socialisme pour le temps présent. Un parti qui continue à être le parti frère du PCE, comme l'a toujours été le PSUC et continue de l'être le PSUC-Viu.

 

 

Avec une pleine et entière co-responsabilité politique qui émane de la conviction d'avoir en nous les mêmes principes et la même volonté de participer à un même projet communiste fédéral et républicain, avec une même politique et un même parti-pris dans le projet stratégique, avec EuiA et IU, et les mêmes critères organisationnels.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Solidarité Internationale PCF - dans Espagne
commenter cet article

commentaires

José-Luis Rubio 26/03/2013 11:24


D'abord vous demander une aclaration: que signifient les letres Viu après PSUC et que signifie le sigle EuiA ?


Aux négociations entre PSU et PCE il conviendrait d'ajouter aussi la lutte pour le rétablissement de la République Espagnole, usurpée, volée par le fascisme franquiste et pour laquelle le PSOE
est de plus en plus éloigné. Que les socialistes de bonne foi, et je pense qu'il doit en rester, ne s'ofusquent pas: le PSOE n'aime pas la République. Je ne veux même pas penser ce que cela peut
leur rappeller, non pas de la période 31 à 39, mais après, dans l'exil et dans la clandestinité. Je les ai vu à l'loeuvre pendant toute la période de la mal nommée Transition démocratique, où ils
ne s'est pas gêné (le PSOE) pour mettre des bâtos dans les roues et du PCE et des aspirations républicaines. Les véritables socialistes ont dès la première heure, rejoint Izquierda Unida à sa
création.


Lors de manifestations diverses à propos de la République, la Retirada (1939) etc. certains élus du PSOE ont été invités ici, en France, et ont manifesté ouvertement leur attachement, et ce n'est
qu'un exemple, à l'hymne monarchiste actuel et refusé d'entendre celui de la République , El Himno de Riego. le considérant illégal.


Alors oui à l'union de tous les communistes espagnols, oui à l'unité pour le rétablissement de la République.