Présentation

    Le site Solidarité Internationale PCF publie des traductions de déclaration, des communiqués, des articles théoriques et d'actualité provenant de partis communistes du monde entier ainsi que des analyses françaises sur le mouvement communiste international et la politique étrangère de la France. La ligne éditoriale du site suit les positions du Réseau "Faire vivre et renforcer le PCF" (site http://vivelepcf.fr/) qui refuse la dérive réformiste du PCF suivant le PGE. Notre site s'efforce de faire vivre la conception de la solidarité internationale portée historiquement par le PCF.

Recherche

/ / /

Le Parti Communiste Portugais (PCP)


 

 

 

Un parti sur des positions de lutte de classe en pleine ascension

 


Né en 1921, le PC Portugais a mené la lutte contre la dictature fasciste de Salazar dans la clandestinité, pendant plus de 50 ans. Pendant ces années noires, il s'est appuyé sur une organisation de fer, le travail continu de milliers de militants et de dirigeants issus du monde ouvrier, avec de grandes figures intellectuelles et un secrétaire-général historique que fut Alvaro Cunhal. Mais le souvenir de ses milliers de martyrs anonymes, de ses camarades dévoués n'en est toujours pas oublié pour autant.

 

 

En 1973, ce long travail de sape porte ses fruits, et le PCP joue un rôle primordial – aujourd'hui minimisé voire nié par les révisionnistes de droite et socialistes – dans le renversement du régime de Salazar, dans la rédaction de la constitution portugaise, une des plus progressistes au monde, et par son influence qu'elle a eu sur les piliers de la République Portugaise, conçue comme une République démocratique et sociale, au sens fort du terme.

 

 

Néanmoins, la Révolution est rapidement confisquée et dévoyée par les deux partis sociaux-démocrates (et de droite) au Portugal: le Parti Social-Démocrate (de droite) et le Parti Socialiste (officiellement de gauche). De son côté, le PCP est marginalisé politiquement mais conserve une audience électorale non-négligeable sans renoncer à ses principes idéologiques et organisationnels communistes.

 

 

Les années 1990 vont néanmoins marquer une période difficile pour le Parti. Affecté par un contexte international difficile pour le mouvement communiste international, touché par sa marginalisation politique qui semble éloigner la perspective d'une alternative politique, les résultats électoraux du parti s'effritent, l'aura de la personnalité unificatrice d'Alvaro Cunhal s'érode et la fidélité au Parti, à l'identité communistes et aux principes idéologiques et organisationnels historiques sont remis en question. Des forces à la droite du parti poussent à la création d'une grande organisation « à la gauche du PS », moderne donc acceptant l'hypothèse réformiste et gouvernementaliste, et évidemment acceptant le renoncement à l'identité communiste. Cette lutte entre la gauche et la droite du parti paralysera le Parti pendant les années 1990 jusqu'à la reconquête du Parti par les éléments attachés au Parti Communiste au sens fort, c'est-à-dire à un Parti révolutionnaire, marxiste, organisé dans le monde du travail.

 

 

Depuis le début des années 2000, le PC Portugais entame un processus de reconstruction organisationnelle, reposant sur la priorité absolue accordée à la reconstitution de cellules, en particulier sur les lieux de travail, ainsi qu'à une actualisation de leurs analyses politiques s'appuyant sur un cadre d'analyse marxiste. Dans ce processus, le Parti peut compter sur deux publications nationales de qualité: Avante, hebdomadaire du PCP, qui consacre une bonne partie de ses pages aux luttes des travailleurs racontées par les acteurs eux-mêmes, souvent membres d'une cellule du parti, et O Militante, revue théorique, principal lieu d'élaboration et de réflexion théorique marxiste du parti. Deux congrès plus tard, ce processus de reconstruction – loin d'être achevé – semble néanmoins porter ses fruits. Le nombre d'adhérants augmente d'année en année, les organisations revivent: des cellules se recréent, d'autres redeviennent actives. La forte implantation du PCP dans le principal syndicat du pays, la CGT-P, est un point d'appui qui lui permet de consolider son ancrage dans le monde du travail et de jouer son rôle d'impulsion et de direction des luttes.

 

 

Evidemment, les progrès du parti se révèlent au grand jour lors de ce miroir (souvent déformant) que sont les échances électorales. Alors que les forces de la droite du parti expulsées fin des années 1990 ont formé avec des éléments trotskistes, maoistes, sociaux-démocrates le « Bloc de Gauche », organisation mouvementiste, aux actions radicales et à la pratique étroitement institutionnelle et électoraliste, conçue comme un rabatteur électoral pour le PS et la jambe gauche de la Social-Démocratie, le PCP ne se résignait pas à l'isolement et au sectarisme. Ils formaient, avec diverses petites formations radicales comme les Verts portugais (rien à voir avec les Verts français!), Intervention Démocratique (aile-gauche du mouvement républicain-socialiste de la Révolution d'avril) et surtout en rassemblant de nombreux responsables syndicaux et associatifs sur leurs listes, la Convergence Démocratique Unitaire (CDU), coalition électorale respectant strictement l'identité et l'autonomie de chacun des membres, dans un processus visant non pas à gommer l'identité et le programme communiste mais au contraire à le renforcer. Le résultat de ce processus de reconstruction de l'organisation communiste et d'alliances électorales progresisstes est concluant puisque le PCP est en progression électorale constante depuis le début des années 2000, dépassant même la barre des 10% aux élections européennes de 2009, atteignant les meilleurs résultats de son histoire.

 

Déclarations, communiqués, actions récentes:

 

Lutte anti-impérialiste:

 

Luttons pour la sortie du Portugal de l'OTAN ainsi que pour sa dissolution


Un député européen du PCP rencontre le Président Zelaya et lui exprime la solidarité des communistes européens

 

Histoire:


Le PCP sur les 35 ans de la révolution d'Avril: un projet toujours d'actualité


 

Critique de l'Union Européenne:

 

L'Union Européenne mise à nu...


La crise du capitalisme est une crise des fondements de cette Union Européenne


Quand le Parlement Européen impose sa vision de l'histoire


Directive de libéralisation des services de santé adoptée par le Parlement Européen

Directive de libéralisation: Non à la libéralisation et à la privatisation de l'énergie

Pourquoi le PCP n'a pas adhéré au PGE à sa création, en 2004

Ils cherchent à cacher la véritable nature de l'Union Européenne, de Miguel Tiago (PCP)



La différence entre le parti de lutte de classe qu'est le PCP et le bloc de gauche:


C'est le vot
e pour la CDU, et pas le vote pour le Bloc de Gauche, que le grand capital et ses partis craignent le plus


Pour le Bloc de Gauche, « le principal espace de lutte est le Parlement »... pour le PCP il se trouve dans la rue et les entreprises!


Le rôle et l'importance des cellules d'entreprise dans l'organisation du parti, article théorique du PCP


Luttes:


Quand un dirigeant du Bloc de Gauche est l'exécutant du patronat dans la lutte des travailleurs d'Autoeuropa

Le PCP dans la lutte des travailleurs d'Autoeuropa: illustration du rôle et de l'importance des cellules d'entreprise


Lutte des travailleurs de Saint-Gobain au Portugal: mettre en échec la délocalisation par la nationalisation





Echéances électorales:


Le Parti Communiste Portugais résiste et progresse dans un climat politique hostile
Interview du secrétaire-général du PCP sur le cycle électoral au Portugal (extraits)

Déclaration de Jeronimo de Sousa, Secrétaire-Général du PCP, sur le résultat des élections européennes

Programme du PC Portugais pour les législatives: un « programme de rupture, patriotique et de gauche »

Elections législatives au Portugal: Portons la lutte de classes jusqu'aux urnes


Fête d'Avante:

Fête d'Avante au Portugal: une fête placée sous le signe de la lutte...


11ème rencontre des PC à New Delhi
:

 

 

Partager cette page

Repost 0
Publié par