Présentation

    Le site Solidarité Internationale PCF publie des traductions de déclaration, des communiqués, des articles théoriques et d'actualité provenant de partis communistes du monde entier ainsi que des analyses françaises sur le mouvement communiste international et la politique étrangère de la France. La ligne éditoriale du site suit les positions du Réseau "Faire vivre et renforcer le PCF" (site http://vivelepcf.fr/) qui refuse la dérive réformiste du PCF suivant le PGE. Notre site s'efforce de faire vivre la conception de la solidarité internationale portée historiquement par le PCF.

Recherche

24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 10:39

giovanicomunistisimboloLa guerre a commencé: mobilisation générale des jeunes communistes italiens

 

Déclaration de Simone Oggionni, secrétaire des Jeunes communistes (GC) italiens, le 20 mars


 

Traduction JC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/


 

La guerre a commencé. Nous le savions, nous l’avions prévu dans une large mesure, en mettant en garde contre la rapide détérioration d’un cadre qui, hélas, ne laissait que peu de place à l’équivoque et à l’imagination.

 

 

Désormais, nous sommes en guerre. Des avions français et américains ont entamé les bombardements et feront de même, d’ici peu, les avions qui partent des bases situées sur le sol italien. C’est le jour de la colère et de la honte. Colère de ne pas être en mesure d’arrêter la barbarie. Honte de faire partie d’un système de pouvoir (économique, politique, militaire) qui depuis des siècles ne fait rien d’autre que tuer tout ce qui ne se conforme pas à ses diktats. Mais ce doit être aussi le jour de la réaction de masse et populaire à la guerre néo-coloniale contre la Libye.

 

 

Et ce doit l’être à partir de nous, de notre parti, de la Fédération de la gauche et, en particulier, des Jeunes communistes.

 

 

Dès demain matin, tous nos organisations locales doivent se sentir investies du devoir d’organiser des initiatives de contre-information, des réunions de solidarité, des piquets, des sit-in, des assemblées. Du devoir de prendre en main le mouvement contre la guerre et de le faire sortir de la torpeur qui a déjà fait tant de dégâts. Chaque mobilisation, chaque initiative que nous réussirons à mettre en place sera positive, importante et fondamentale.

 

 

Dans les prochains jours, nous organiserons également des moments nationaux. Assurément, nous serons devant les bases de Trapani et de Sigonella. Nous organiserons dans les prochaines heures des manifestations, si possible permanentes.

 

 

Ce que je vous demande, c’est de nous coordonner ensemble, de travailler étroitement entre nous, de ne pas disperser les énergies et de les porter toutes dans la même direction.

 

 

Pour cela, il est fondamental de tenir la barre de la ligne politique définie ces jours-ci, sans ambiguïté ni hésitations.

 

 

Nous n’avons aucune sympathie pour le régime despotique de Kadaffi (qui, ce n’est pas un hasard, a tissé avec nombre de puissances néo-coloniales ces dernières années des rapports de collaboration, avec profits à la clé, à commencer par l’Italie). Les révoltes et la répression de ces dernières semaines nous font mal, elles sollicitent notre conscience. Mais l’offensive militaire de cette nuit définit clairement notre échelle des priorités. Aujourd’hui, la priorité est de s’opposer à la guerre, de réaffirmer le principe de non-ingérence, le droit à l’auto-détermination des peuples et à leur souveraineté.

 

 


Préparons-nous à la démultiplication exponentielle des mensonges de la propagande, qui parlera encore plus que ces dernières semaines d’ « intervention humanitaire » pour défendre le peuple des crimes du dictateur. Ce qui intéresse les États-Unis, l’Union européenne, les Etats colonialistes, ce n’est pas le peuple Libyen. Les intéressent seulement son pétrole, son gaz naturel et la position stratégique du territoire libyen.

 

 

Cher(e)s camarades, la guerre impérialiste contre la Libye a commencé. Démontrons dans notre pays combien peut être grande la solidarité internationaliste des communistes.

Repost 0
Publié par Solidarité Internationale PCF - dans Impérialisme
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 18:32

Libye 1Réaction de masse et dynamique du KKE contre la guerre impérialiste en Libye

 

Traduction AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/


 

Dimanche après-midi, ce 20 mars 2011, le KKE a organisé des manifestations de masse et placardé des affiches à Athènes et dans des dizaines de villes Grecques contre l’intervention impérialiste en Libye et l’implication du gouvernement grec dans les plans impérialistes à travers la concession de bases militaires, de navires de guerre et d’avions de chasse.

 

La réaction du KKE a été immédiate, juste au moment où les opérations de guerre des impérialistes commençait. Le Bureau de presse du Comité central a souligné dans sa déclaration du 19 mars :

 

Libye 4« Le KKE dénonce l’intervention militaire en Libye, déclenchée par l’impérialisme international avec la participation de la Grèce, menée par les impérialistes de l’Union européenne, les bouchers franco-britanniques, avec le soutien des États-Unis. Voilà l’UE de la « démocratie et de la liberté » ; voilà le « monde libre » !


Le prétexte utilisé par les impérialistes – et par Papandreou par la même occasion – qui prétendent que leur intérêt est ‘humanitaire’ est d’une honteuse hypocrisie puisqu’ils coopèrent ouvertement ou secrètement et traitent avec les gouvernements autoritaires et anti-populaires en Afrique, au Moyen-Orient et ailleurs. Ils n’ont aucune légitimité. Ils n’ont d’intérêt que pour le pétrole et le gaz naturel de la Libye et non pour le peuple de Libye qu’ils veulent exploiter en se rangeant du côté de l’opposition, alors qu’ils soutenaient tous Kaddafi, hier encore – Papandreou compris.

Le peuple de Libye est seul capable de trouver la solution aux immenses problèmes qu’il rencontre. Il n’a pas besoin de loups pour le protéger.


Le peuple Grec doit être solidaire du peuple de Libye. Ceux qui attaquent la Libye sont ceux qui ont placé le fardeau de la crise sur le dos des travailleurs, ceux qui exploitent le peuple avec le mémorandum, les privatisations, la suppression des conventions collectives, les salaires de misère.


Les bases américaines et de l’OTAN à Suda et Aktio doivent être fermées immédiatement. Les avions et navires de guerres Grecs doivent immédiatement se retirer de Libye. »

 


Manifestation devant l’ambassade américaine et les bureaux de l’UE

 


Libye 3Dimanche après-midi, le KKE a organisé une grande manifestation devant le Parlement Grec, sur la place centrale de la capitale grecque. Thanassis Paphilis, membre du Comité central du KKE, porte-parole au groupe parlementaire et secrétaire-général du Conseil mondial de la paix, s’est exprimé au rassemblement :

 

« Le peuple Grec et les peuples de la région ainsi que du monde entier ne doivent pas être naïfs et le ne sont plus de toute façon. Ils sont conscients des choses et ont acquis beaucoup d’expérience. Le pétrole et le gaz naturel, le contrôle des ressources naturelles, les profits de la ploutocratie et des monopoles étaient et sont les raisons de l’intervention impérialiste », a-t-il souligné.

 

Et il a fait remarquer ensuite que : « Les assassins qui attaquent la Libye aujourd’hui sont les mêmes qui assassinent les droits des travailleurs dans leurs pays, plaçant sur leur dos le fardeau de la crise capitaliste. Ceux sont les mêmes qui infligent le chômage à la jeunesse, exactement les mêmes qui suppriment les conventions collectives, qui condamnent les producteurs de richesse, c’est-à-dire les travailleurs, à des salaires de misère, qui les somment de travailler jusqu’à la mort. Ce sont les mêmes qui assurent des profits fabuleux aux monopoles et aux grands groupes économiques. »


Le rassemblement a été suivi d’une manifestation devant les bureaux de la délégation de l’UE et devant l’Ambassade américaine. Le premier arrêt fut devant les bureaux de l’Union européenne, où le communiqué du bureau de presse du CC du KKE a été placardé sur la porte. La même chose s’est passée devant les ambassades françaises et britanniques.

 

Libye 2Aleka Papariga, secrétaire-général du CC du KKE, qui a participé au rassemblement du parti a rendu la déclaration suivante aux médias : « Yougoslavie, Irak, Afghanistan, maintenant Libye – pour la quatrième fois la Grèce, sous la responsabilité du gouvernement Grec, prend part à un crime grave. Le crime d’une guerre injuste, sale et impérialiste, avec sa part du gâteau dans les ressources pétrolières en échange, n’ayant comme conséquence que l’aggravation de la crise et de nouveaux tourments pour tous les peuples de la région. »


La secrétaire-générale du KKE, dans sa lettre au Président du parlement grec, a demandé la convocation immédiate d’une session plénière du parlement Grec et une discussion au niveau des dirigeants de parti, par rapport à l’implication de la Grèce dans l’intervention impérialiste en Libye.

 


Mobilisation anti-impérialiste devant la base Américaine

 


Libye 5Il convient de noter qu’une manifestation a été organisée dimanche (avec une forte participation) devant la base Américaine à Suda (Crète) par le Comité grec pour la paix internationale et la détente en coopération avec le Front militant des travailleurs (PAME) et d’autres organisations anti-impérialistes. Les représentants d’organisations pacifistes anti-impérialistes de 11 pays des Balkans et du Proche-orient ont participé à la manifestation.

 

Les manifestants ont exigé la fin immédiate de l’intervention impérialiste et la fermeture de la base Américaine.

 

 

Décision du KKE concernant les événements dans la région


 

Ce dimanche 20 mars, un long relevé de décision du CC du KKE a été publié, dans lequel les évènements dans toute la région sont examinés. Dans l’introduction, entre autres, les points suivants sont notés :

 

« Dans notre  région (Balkans, Méditerranée orientale, Moyen-orient, Afrique du nord, Caucase), des événements graves et dangereux se produisent, qui se caractérisent par l’intensité des contradictions entre les puissances impérialistes et la concurrence entre les classes bourgeoises, dans une région qui contient de riches ressources énergétiques et constitue une ‘voie d’approvisionnement’ pour les matières premières venant d’Asie centrale, de la mer Caspienne, du Moyen-orient, que ce soit pour l’Occident ou pour les puissances émergentes Asiatiques (Chine, Inde etc.)


Libye 6Les plus puissants des monopoles, les unions impérialistes et les puissances émergentes impérialistes sont pris dans un tissu de contradictions et de luttes. Dans le cadre du système impérialiste, les classes bourgeoises de la région cherchent des ‘axes’ d’alliance, pour passer des alliances et des accords, afin qu’elles puissent tirer avantage de la lutte pour les ressources naturelles et les parts de marché.


Ces ‘alliances’ internationales, que les puissances impérialistes et les groupes monopolistes forment, prennent en compte la position géo-politique de chaque pays, sa position dans la pyramide impérialiste, et également l’évolution de sa puissance (économique, militaire, politique).


Souvent, la lutte qui se développe dépasse un cadre politique et diplomatique ‘pacifique’ et continue par des guerres économiques et d’espionnage, et même en usant de moyens militaires, prouvant que « la guerre est la continuation de la politique par d’autres moyens (particulièrement violents) ». Les rivalités et la coopération entre capitalistes sont comme les deux pôles inévitablement opposés d’un ‘aimant’.


Dans cette lutte, sont utilisés à la fois les Nations unies et l’OTAN, la police et les forces militaires de l’UE, les bases militaires, les imposantes flottes maritimes,  tandis que divers prétextes sont mobilisés, tels que la « lutte contre le terrorisme », et la « défense des minorités », les vagues d’immigration qui sont causées par les guerres et interventions impérialistes, le dénuement et la pauvreté qu’engendre le capitalisme etc. »


Dans son communiqué, le CC du KKE souligne qu’il est nécessaire de renforcer la lutte anti-impérialiste dans la région, en lien avec la lutte pour le renversement du capitalisme. Les questions de la lutte politico-idéologique du mouvement communiste et ouvrier dans la région sont également examinées.

.

Repost 0
Publié par Solidarité Internationale PCF - dans Impérialisme
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 13:32

picasso-pablo-la-colombe-de-la-paix-2406263Condamnation de l’attaque impérialiste contre la Libye

 

Par le Secrétariat du Conseil mondial de la paix

 

Traduction JC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

 

L’impérialisme a lancé une nouvelle guerre !

 

Le Conseil mondial de la paix exprime sa condamnation ferme et véhémente de l’agression impérialiste lancée contre la Libye.

 

Les opérations militaires de grande envergure de la France, du Royaume-Uni et des Etats-Unis avec le soutien de la Ligue arabe et de plusieurs états de l’Union européenne et de l’OTAN, prouvent que l’agression a été planifiée déjà depuis de nombreux jours.

 

Les impérialistes utilisent le prétexte de l’intervention humanitaire et de la protection des civils, dans le but évident de prendre le contrôle des ressources énergétiques et d’imposer un nouveau régime ami. Tout en ayant condamné l’usage de la force armée par les militaires Libyens contre les manifestants civils auparavant, le Conseil mondial de la paix réaffirme que c’est du seul droit souverain du peuple Libyen de décider de son gouvernement et de ses ressources naturelles, qui sont la véritable cible des puissances impérialistes et des multi-nationales derrière elles.

 

Des milliers de Libyens ont déjà été tués et le massacre des Libyens par les impérialistes continue pour le troisième jour consécutif. Les événements prouvent clairement que la décision 1973 du Conseil de sécurité de l’ONU d’imposer une zone d’exclusion aérienne sur l’espace Libyen a été utilisée pour lancer une guerre contre la Libye.

 

Les Nations unies se rendent une nouvelle fois coupables d’une agression impérialiste comme cela fut le cas lors des crimes contre les peuples d’Afghanistan, d’Irak et tant d’autres. Nous exigeons l’arrêt immédiat de l’agression et le retrait des troupes militaires étrangères de la régio.

 

Arrêtez la guerre en Libye maintenant !

 

Dossier sur la Libye: Non à l'intervention impérialiste en Libye - les communistes d'Europe et du monde entier expriment leur opposition!

Repost 0
Publié par Solidarité Internationale PCF - dans Impérialisme
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 07:04

jabhaL’impérialisme profite des positions du dictateur Kadhafi pour perpétrer une agression contre la Libye

 

Communiqué du PC Libanais repris par http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

 

par Marie Nassif-Debs, membre du bureau politique du Parti communiste libanais

 

Le peuple libyen est, aujourd’hui, très anxieux en ce qui concerne son destin et celui de son pays.

Il s’était soulevé pour en finir avec un dictateur qui avait pratiqué toute sorte d’oppression et de répression durant 43 ans dans le but d’asseoir son régime et de remplir de quelques 100 milliards de dollars ses poches et celles de ses enfants.

Le peuple libyen s’est soulevé contre un tyran, prenant pour exemples les révolutions arabes, dont celle de la Tunisie, son plus proche voisin.

Cependant, son soulèvement est menacé de grands dangers, dont le plus important viendrait de l’alliance non sainte passée par la France et la Grande Bretagne avec le régime « officiel » arabe, représenté par Amr Moussa et, avec lui, Hochiar Zibari, façonné par les Etats-Unis et l’OTAN, ainsi que tous ceux dits »les Arabes de Washington ».

Cette alliance a, en effet, a décidé de profiter des crimes commis par le régime de dictature libyen afin de mettre la main sur la Libye et toutes les richesses qu’elle recèle ; surtout que Kadhafi leur avait déjà montré l’importance de ces richesses, tant à travers des donations pour des campagnes électorales ou, encore, des commissions pour des ventes d’armes ou, enfin, des concessions pétrolières…

Ainsi, nous assistons à une nouvelle tentative de retour sur le terrain du projet dit « Le Nouveau Moyen Orient » élargi, après une certaine stagnation. Le but actuel : mettre la main sur la Libye comme troisième pays arabe à la suite du nouveau morcellement du Soudan qui, après l’Irak, est passible d’une guerre confessionnelle.

Mais ce que le tyran, qui pense pouvoir résister à la marche inéluctable de l’Histoire, et, avec lui, les nouveaux « défenseurs » des libertés ont oublié, c’est que leur sort ne sera pas meilleur que celui déjà connu par Saddam Hussein et George Bush.

Aidons le peuple libyen dans sa lutte pour mettre fin à la dictature.

Œuvrons pour empêcher que la Libye et son peuple ne tombent entre les mains des impérialistes.

Faisons face à l’alliance non sainte et empêchons-la de réaliser ses objectifs.

Repost 0
Publié par Solidarité Internationale PCF - dans Impérialisme
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 19:22

paz sim nato nãoLe PC Portugais condamne l’agression en Libye et appelle à la mobilisation pour la paix


Communiqué du Parti communiste portugais


 

Traduction AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/


 

1 – Le PCP regrette l’adoption au Conseil de sécurité (CS) des Nations unies d’une Résolution qui préconise l’agression militaire étrangère contre la Libye.


 

Loin de correspondre à un quelconque sentiment sincère de solidarité envers le peuple de Libye et de défense de ses droits légitimes, la Résolution adoptée par le CS de l’ONU vise à fournir une couverture aux objectifs des grandes puissances occidentales d’intervention directe dans les affaires internes de cet Etat souverain et de contrôle géo-stratégique ainsi que des ressources naturelles de la Libye.


 

2 – Le PCP réaffirme son opposition à tout acte d’agression contre la Libye qui, si il se concrétisait, aggraverait le conflit interne et provoquerait une instabilité encore plus grande dans toute la région du Maghreb et du Moyen-Orient.

 

 

3 – Le PCP condamne l’attitude du Conseil de sécurité des Nations unies et du secrétaire-général de l’ONU de soutien à une stratégie qui vise à lancer une nouvelle guerre impérialiste d’agression au détriment de ce qui devrait être, à la lumière de la Charte des Nations unies, son action : promouvoir et soutenir les initiatives diplomatiques de pays comme le Vénézuela et d’organisations comme l’Union africaine, visant à une résolution pacifique du conflit interne en Libye.


 

Le PCP dénonce la profonde hypocrisie et la campagne de désinformation déclenchée pour appuyer les desseins bellicistes de l’OTAN et de ses grandes puissances, bien patente dans le fait que le Conseil de sécurité de l’ONU a fini par approuver une agression militaire contre un pays souverain, au nom de la « défense des droits de l’Homme », en même temps qu’il conserve un silence de plomb sur les événements récents et gravissimes qui constituent d’indiscutables violations du droit international et des droits des peuples comme les crimes successifs, les provocations et les actions illégales d’Israël ou l’invasion du Bahreïn par les forces militaires de la cruelle dictature saoudienne (dont avait pris connaissance préalablement l’administration nord-américaine) avec comme intention d’écraser les révoltes populaires dans ce pays.


 

4 – Le PCP regrette la position adoptée par le gouvernement portugais au Conseil de sécurité, une preuve de plus de sa subordination et de son suivisme par rapport à la stratégie des grandes puissances impérialistes et de l’OTAN. Il réaffirme son opposition frontale à la participation du Portugal à l’agression à la Libye, que ce soit à travers l’engagement direct de forces ou de moyens militaires, ou par l’engagement indirect ou le soutien logistique à de quelconques opérations militaires liées à l’agression.


 

5 – Le PCP en appelle à la mémoire collective des travailleurs et du peuple portugais et exprime son soutien aux initiatives en cours de préparation contre l’agression militaire en Libye qui, dans son essence, ses objectifs et la campagne médiatique et idéologique qui la soutient, est en tout point similaire aux agressions contre la Yougoslavie, l’Irak et l’Afghanistan. Le PCP appelle à l’unité dans l’action des forces de la paix, démocratiques et progressistes autour de la consigne du rejet de l’intervention militaire en Libye et de solidarité avec les peuples qui au Moyen-orient poursuivent la lutte pour leurs droits sociaux et leurs droits de travailleurs, la liberté, la paix et la souveraineté.

Repost 0
Publié par Solidarité Internationale PCF - dans Impérialisme
commenter cet article