Présentation

    Le site Solidarité Internationale PCF publie des traductions de déclaration, des communiqués, des articles théoriques et d'actualité provenant de partis communistes du monde entier ainsi que des analyses françaises sur le mouvement communiste international et la politique étrangère de la France. La ligne éditoriale du site suit les positions du Réseau "Faire vivre et renforcer le PCF" (site http://vivelepcf.fr/) qui refuse la dérive réformiste du PCF suivant le PGE. Notre site s'efforce de faire vivre la conception de la solidarité internationale portée historiquement par le PCF.

Recherche

3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 06:01

syrian-cp-logoLe Parti communiste syrien appelle à renforcer la résistance nationale contre l'offensive impérialiste





Communiqué du Parti communiste syrien



Traduction JC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/



Peuple syrien, frères et sœurs!



Le Parti communiste syrien s'adresse à vous, en ces jours difficiles, pour vous appeler à serrer les rangs et à faire tous les efforts nécessaires pour lutter contre cette agression coloniale brutale. L'impérialisme mondial et de son fer de lance américain n'est pas parvenu à faire main basse sur la Syrie par la voie de l'embargo, le soutien apporté à des opérations criminelles et subversives de bandes terroristes qui ont commis des actes atroces, y compris des massacres horribles, sur une base communautaire et ethnique. Ces groupes sabotent et détruisent l’infrastructure économique du pays, tout en imposant des lois obscurantistes étrangères aux dispositions du peuple syrien, qui se distingue, lui, par son ouverture d'esprit et sa tolérance. Nous pensons que l'impérialisme américain est prêt à diriger une agression militaire, avec ses alliés, sous prétexte d'actions réalisées par ses agents et supervisées par ses organes.



Oui, il apparaît clair que l'impérialisme américain appuie son agression sur de fausses accusations visant à justifier son action. Cette puissance brutale nous accuse de crimes qui ont été commis par elle dans le monde entier sous la bannière hypocrite de la « défense du monde libre et de la démocratie ». Le recours à des armes bactériologiques et chimiques par les forces américaines dans la guerre contre la Corée, au milieu du siècle dernier, et le recours aux mêmes armes dans la guerre contre le mouvement de libération du peuple du Vietnam, dont l' agent « Orange B » qui fait que des femmes au Vietnam donnent encore naissance à des enfants mal-formés près de quarante ans après la fin de cette guerre où l'impérialisme a été battu et humilié. La machine de guerre américaine a utilisé de l'uranium enrichi dans la guerre contre nos frères d'Irak mais cela ne les a pas aidé à mettre en place leur occupation et les envahisseurs américains ont quitté la terre de la fière Irak comme les rats quittant le navire. Tous les crimes commis par l'impérialisme américain, pendant tant de décennies, rendraient nécessaire la poursuite de ses dirigeants, y compris les présidents, devant un tribunal de guerre international, semblable à la cour qui a jugé les responsables de l'Allemagne d'Hitler. Les leaders impérialistes et sionistes, tout comme les nazis, subiront le même sort, grâce à la lutte de libération des peuples du monde entier.



Le courageux peuple syrien, avec son armée, persévère dans sa résistance patriotique héroïque depuis plus de deux ans, face à la guerre non-déclarée lancée contre la Syrie. Il va s'opposer, avec encore plus de force, de résolution à cette agression militaire patente. Il va s'inspirer des exemples héroïques, des bâtisseurs d'Hattin [NdT : victoire de Saladin en 1187 contre les croisés, conduisant à la libération de Jérusalem] aux martyrs de Maysaloun [NdT : bataille perdue par les nationalistes syriens contre le colonisateur français en 1920], ou encore aux héros de la Grande révolte syrienne de 1925.



La défense du régime national syrien, qui ne baisse pas la tête contre toutes les formes d'agression, refusant l'humiliation et la soumission, c'est défendre le pays, sa souveraineté et son indépendance.



Dans ces circonstances difficiles, pour notre pays comme pour notre peuple, tous les efforts doivent être réalisés pour renforcer tous les fronts : politique, militaire et économique. Le peuple syrien n'est pas seul dans la bataille, il bénéficie du soutien de tous les peuples libres du monde.



Que la honte et le discrédit retombent sur l'impérialisme et ses agents !



Gloire à la noble résistance patriotique !



La Syrie ne pliera pas !

Repost 0
Publié par Solidarité Internationale PCF - dans Liban-Syrie
commenter cet article
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 06:34

jabhaLe Parti Communiste libanais appelle à faire face à l’agression impérialiste contre la Syrie et le Liban

 

Communiqué du bureau politique du Parti communiste libanais repris par http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/



Le Bureau politique du PCL suit avec une grande inquiétude les déclarations et les positions des leaders des USA et de leurs allies de l’OTAN, ainsi que de certains gouvernements arabes qui battent les tambours de guerre contre la Syrie. Ces déclarations sont suivis par des mouvements militaires dans la region sur un fond d’accusations du crime des armes chimiques utilisées contre des civils dans la region de Ghouta.



Le Bureau politique du PCL pense que ces preparatifs visent surtout à poursuivre la destruction de l’infrastructure economique et militaires syriennes et à plus de morts et de déplacés , tout cela sous de faux pretextes avancés par les cercles imperialistes et qui reiterent ce qui a été fait en Libye et en Irak. Les Etats Unis étant le pays qui a le plus usé de subterfuges contre le droit international, faisant toujours fi des valeurs morales et humaines en massacrant des milliers de civils afin d’imposer sa domination sur les richesses des peuples arabes.



Dans cet objectif, le PCL voit dans l’attaque contre la Syrie une agression contre tous les pays et les peuples arabes. Les Etats Unis et leurs alliés tentent par là de reprendre en main une enregistré une avance qualitative, en Egypte notamment où le peuple a mis bas le régime des « Frères musulmans ». De plus, les Etats Unis tentent de résoudre la crise capitaliste qui continue à sévir, mais aussi à protéger Israël, afin de renforcer son rôle agressif et raciste dans la région et de lui permettre de liquider la cause palestinienne et de réaliser leur projet de division dela région.



Il considère que faire face à l’agression est une responsabilité patriotique et nationale. Il appelle les forces progressistes et de gauche du Monde arabe et du monde à des actions politiques et de masse afin d’imposer le recul des agresseurs. Il appelle aussi toutes les forces de gauche et de progrès en Syrie, celles qui sont actuellement au gouvernement et celles qui sont dans l’opposition, à proclamer la mobilisation générale et à mobiliser tous les potentiels afin de faire face à l’agression et de résister aux agresseurs et, ce, dans le sens de construire les fondements du projet visant à la création d’un Etat patriotique, démocratique et résistant à l’impérialisme.



Enfin, le Bureau politique du PCL trouve que le Liban est, une fois de plus, dans l’oeil du cyclone et aura à pâtir des conséquences de l’agression contre la Syrie. C’est pourquoi il appelle le gouvernement démissionnaire à mettre fin à sa politique dite « de neutralité » vis-à-vis de la crise syrienne, à adopter une position ferme contre l’agression qui se prépare et à mettre en œuvre les capacités intérieures et internationales du Liban afin d’y faire face ; il met en garde les forces qui misent sur cette agression.

 

Il appelle tous les Communistes ainsi que les amis du Parti et tous les patriotes libanais à la vigilance et à mettre en œuvre leurs capacités à l’intérieur comme à l’extérieur du pays afin de contrecarrer les projets des agresseurs.

Repost 0
Publié par Solidarité Internationale PCF - dans Liban-Syrie
commenter cet article
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 07:48

picasso-pablo-la-colombe-de-la-paix-2406263Communiqué du Conseil mondial pour la paix concernant les plans d'intervention armée contre la Syrie



Traduction AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/



Le Conseil mondial de la paix dénonce vigoureusement les plans des États-Unis, de la France, de la Grande-Bretagne, de la Turquie, de l'OTAN et de leurs alliés israéliens, qataris et saoudiens visant à attaquer la Syrie sur la base d'un prétendu recours à des armes de destruction massive par le gouvernement syrien.



Le mouvement pour la paix mondial et le Conseil mondial pour la paix ont déjà fait l'expérience de ces basses méthodes à plusieurs reprises. Les impérialistes ont utilisé les mêmes faux prétextes en Yougoslavie en 1999, plus tard en Afghanistan et en Irak, enfin en Libye en 2011. Les objectifs étaient toujours liés au contrôle de sphères d'influence et de ressources, au changement par la force des régimes en place, en installant d'autres « amis », prompts à la collaboration.



Le Conseil mondial pour la paix a exprimé à maintes reprises ses positions de principe sur le droit de chaque peuple à déterminer librement et démocratiquement son avenir et son mode de développement, et c'est plus que valable dans le cas de la Syrie, cible de forces locales et étrangères, réactionnaires, fondamentalistes, marchant main dans la main avec des groupes mercenaires venus de toute la région, financés, formés et soutenus par l'OTAN ainsi que par ses alliés locaux dans le Golfe et au Moyen-orient.



Les impérialistes envisagent depuis longtemps cette escalade belliciste en Syrie, utilisant la Syrie comme une rampe de lancement pour la préparation et l’infiltration de bandes armées tout en installant les missiles Patriot de l'OTAN à proximité de la frontière turco-syrienne.



L'Union européenne y a joué son rôle, par les sanctions politiques et économiques adoptées contre la Syrie en collaboration pleine et entière avec les États-Unis et Israël, qui discutent de façon cynique des options pour attaquer franchement la Syrie et l'Iran à l'avenir.



Le prétexte actuel, que la Syrie aurait utilisé des armes chimiques est tout aussi fallacieux que l'étaient les allégations du même genre en Irak et en Yougoslavie. Les forces éprises de paix sont habituées aux provocations, manipulations et mensonges. Le but des impérialistes, et de leurs médias mondiaux, est l'assujettissement des peuples de la région et la mise en place de leurs plans pour le « Nouveau Moyen-orient », l'exploitation de la région la plus riche en ressources. L'agressivité croissante des impérialistes dans la région va de pair avec l'attaque contre les droits des peuples, leurs droits souverains à la non-ingérence dans leurs affaires intérieures. Tous les gouvernements de l'OTAN et de l'UE ont une part de responsabilité, en ce moment, dans le crime planifié contre le peuple syrien.



Le Conseil mondial pour la paix condamne les plans visant à attaquer la Syrie et exprime une solidarité sans réserve avec le peuple de Syrie.



Nous appelons tous les membres et sympathisants du Conseil mondial pour la paix à rester vigilants et à organiser des manifestations dans tous les pays sous le mot d'ordre :



Bas les pattes de la Syrie – Non aux plans impérialistes au Moyen-orient – Solidarité avec les peuples de la région !

 

 

Repost 0
Publié par Solidarité Internationale PCF - dans Liban-Syrie
commenter cet article
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 06:35

NO-WAR-ON-SYRIA.jpg63 Partis communistes et ouvriers s'opposent à l'intervention militaire impérialiste contre la Syrie

 

 

Traduction AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

 

Nous, partis communistes et ouvriers, exprimons notre solidarité avec le peuple syrien et dénonçons l'attaque militaire contre la Syrie préparée par les impérialistes, les Etats-unis, l'OTAN et l'Union européenne de concert avec leurs alliés afin de défendre leurs intérêts dans la région.

 

Nous rejetons les prétextes des impérialistes qui, comme l'histoire nous l'a prouvé, ont également été utilisés dans la guerre contre l'Irak ainsi que dans d'autres guerres impérialistes contre la Yougoslavie, l'Afghanistan et la Libye.

 

Nous appelons la classe ouvrière, les peuples du monde entier à s'opposer et à condamner la nouvelle guerre impérialiste, à exiger des gouvernements de leurs pays qu'ils ne s'engagent pas ni ne soutiennent l'offensive militaire criminelle.

 

1 – Parti algérien pour la démocratie et le socialisme ;

2 – Parti communiste d'Australie

3 – Parti communiste d’Azerbaïdjan

4 – Tribune progressiste démocratique (Bahrein)

5 – Parti communiste de Biélorussie

6 – Parti du travail de Belgique

7 – Parti communiste de Belgique (Wallonie-Bruxelles)

8 – Parti communiste de Bohême-Moravie

9 – Parti communiste du Brésil

10 – Parti communiste brésilien

11 – Parti communiste de Grande-Bretagne

12 – Nouveau parti communiste de Grande-Bretagne

13 – Parti communiste du Canada

14 – Parti communiste du Chili

15 – Parti communiste de Cuba

16 – AKEL (Chypre)

17 – Parti communiste au Danemark

18 – Parti communiste de Finlande

19 – Parti communiste allemand

20 – Parti communiste unifié de Géorgie

21 – Parti communiste de Grèce

22 – Parti ouvrier hongrois

23 – Parti Tudeh d'Iran

24 – Parti communiste d'Irlande

25 – Parti des communistes italiens

26 – Parti communiste jordanien

27 – Parti socialiste de Lettonie

28 – Front populaire socialiste de Lituanie

29 – Parti communiste du Luxembourg

30 – Parti communiste de Malte

31 – Parti communiste du Mexique

32 – Parti communiste de Norvège

33 – Parti du peuple Palestinien

34 – Parti communiste palestinien

35 – Parti communiste du Pakistan

36 – Parti communiste philippin

37 – Parti communiste de Pologne

38 – Parti communiste portugais

39 – Parti communiste des peuples d'Espagne

40 – Parti communiste de Suède

41 – Parti communiste du Soudan

42 – Parti communiste de la Fédération de Russie

43 – Parti communiste ouvrier de Russie

44 – Parti communiste d'Union soviétique

45 – Parti communiste de Slovaquie

46 – Parti communiste syrien

47 – Parti communiste syrien (unifié)

48 – Parti communiste du Tadjikistan

49 – Parti communiste de Turquie

50 – Parti du travail de Turquie (EMEP)

51 – Parti communiste d'Ukraine

52 – Union des communistes d'Ukraine

53 – Parti communiste du Vénézuela

54 - Parti communiste d'Albanie

55 - Parti communiste du Danemark

56 - Parti ouvrier d'Irlande

57 - Parti communiste d'Israel

58 - Nouveau parti communiste de Yougoslavie

59 - Parti communiste d'Espagne

60 - Parti communiste des Etats-unis

61 - Parti populaire socialiste du Mexique

62 - Nouveau parti communiste des Pays-bas

63 - Parti communiste du Bangladesh

Repost 0
Publié par Solidarité Internationale PCF - dans Liban-Syrie
commenter cet article
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 11:25

flag-pins-algeria-syriaNon à l'intervention militaire impérialiste en Syrie!

Non aux ingérences impérialistes dans les affaires intérieures des peuples!

Non à la guerre entre les peuples !

 

Communiqué du Parti algérien pour la démocratie et le socialisme (PADS) repris par http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

 

Les chefs des Etats impérialistes français, anglais et américains annoncent désormais publiquement qu'ils vont bombarder incessamment la Syrie. Ils pensent que leurs puissants moyens de désinformation et de mensonge ont préparé le terrain dans l'opinion pour qu'ils puissent se livrer en toute impunité, sans passer par une décision du Conseil de Sécurité de l'ONU, à une intervention militaire directe contre un pays et un Etat souverains. Le but déclaré est d'abattre le régime syrien, imposer au peuple syrien leurs volontés après avoir été mis en échec depuis plus de deux ans dans leurs tentatives de mettre en place un régime à leurs bottes.


Comme à chaque fois que les Etats impérialistes se préparent à une guerre, ils fabriquent les prétextes justifiant leurs agressions criminelles.

 

Les va-t-en guerre ont orchestré depuis le 21 août une campagne sans précédent en prétendant que les "lignes rouges" fixées par Obama ont été franchies avec l'usage d'armes chimiques par l'armée syrienne contre les populations civiles dans les faubourgs de Damas.

 

 

La ficelle est grosse. La campagne médiatique mondiale des cercles au service des intérêts impérialistes s'est amplifiée et accélérée au moment précis où arrivait en Syrie, après accord de son gouvernement légitime reconnu des instances internationales, une délégation onusienne chargée d'une enquête aux fins de vérification de l'utilisation des armes chimiques. Il faut rappeler que c'est le gouvernement syrien qui a réclamé cette enquête depuis mars dernier lorsque les rebelles ont attaqué par des armes chimiques et tué des dizaines de citoyens qui leur résistaient à Khan al-Assal, dans la région d'Alep. Des images, de toute évidence fabriquées de toutes pièces par les courants bellicistes, ont abreuvé depuis le 21 août les téléspectateurs accusant le gouvernement syrien d'être à l'origine de l'usage d'armes chimiques. Des chiffres invérifiables sur le nombre de victimes de cette attaque ont été répandus par les médias et des ministres comme Fabius dont le soutien inconditionnel à Israël est notoire.

Le gouvernement syrien a démenti catégoriquement ses responsabilités dans cette attaque et fourni les preuves indiquant la fabrication de gaz mortel par les rebelles. Il  a également  accepté que la délégation onusienne présente à Damas se rende sur les lieux pour enquêter et faire éclater la vérité sur le fondement de ces accusations. Il l'a autorisée à mener cette enquête malgré le fait que son mandat devait se limiter à enquêter sur les attaques chimiques opérées par les rebelles à Khan El Assal.  Le bon sens et la situation militaire réelle sur le terrain indiquent au contraire que les accusations portées contre le gouvernement syrien, qui n'a rien d'un gouvernement suicidaire, ne reposent sur aucun fondement. Craignant d'être pris la main dans le sac, les dirigeants français, anglais et américains, soutiennent maintenant que cette enquête ne présenterait plus aucun intérêt. Ils prétendent, au mépris de toute logique scientifique élémentaire, que l'armée syrienne aurait réussi par ses bombardements à effacer les traces de sa prétendue attaque chimique

 

Les hésitations du gouvernement Obama pour intervenir militairement, comme le désirent certains dirigeants des pays impérialistes et notamment les sociaux démocrates français Hollande et Fabius, traduisent simplement son souci tactique d'éviter de s'embourber dans un nouveau front dont il serait incapable de contrôler l'évolution. Il se peut également qu'il craigne d'être désigné un jour comme l'auteur de ces mensonges flagrants, lorsque la vérité finira par éclater comme elle avait éclaté en Irak, au Kosovo ou dans d'autres pays. Car nul ne peut oublier que c'est sur la base de mensonges, aujourd'hui reconnus, autour d'une prétendue détention d'armes de destruction massive déversés par Bush et ses acolytes néo- conservateurs alors au pouvoir à la Maison Blanche que la guerre a été déclenchée en Irak en 2003. Nul n'oublie les faux charniers de Timisouara en Roumanie qui avaient servi à légitimer l'exécution du chef de l'Etat Céausescou devenu gênant pour les impérialistes.

 

Les aventures guerrières des impérialistes américains en Irak ou en Afghanistan tout comme celle qui a suivie en Libye n'ont pas apporté la démocratie dans ces pays, prétexte invoqué pour justifier les ingérences dans les affaires intérieures de ces peuples. Elles se sont soldées par des millions de morts et de blessés, la destruction des infrastructures  économiques et  la division des populations de ces pays sur une base ethnique ou religieuse. Les gouvernements portés au pouvoir dans ces pays, à la suite de ces interventions, n'ont rien de démocratique, ni ne sont à l'écoute des aspirations sociales de leurs peuples. Ce sont des pantins des puissances impérialistes.

 

En vérité, ce que les puissances impérialistes redoutent le plus c'est que le peuple syrien à la lumière de ces deux années de conflit qui déchire son pays et le divise, les souffrances qu'il a subies - des  dizaines milliers de civils et militaires syriens tués, blessés, des centaines de milliers de réfugiés - trouve le chemin susceptible de le conduire au rétablissement de la paix dans le cadre de la sauvegarde de sa souveraineté et de son unité territoriale. Le gouvernement légitime et son armée, qui jouissent de l'appui de la majorité du peuple syrien, étaient en train d'infliger une défaite à la stratégie d'ingérences des impérialistes et des monarques.

 

Cela ne pouvait évidemment par réjouir les va-t-en guerre impérialistes qui veulent contrôler les ressources énergétiques et les voies de leur acheminement de la région du proche et du Moyen-Orient.

 

C'est pourquoi ils menacent de recourir au pire pour abuser et  intimider les peuples de la région et du monde quand leurs plans machiavéliques ne réussissent pas.


L'intervention impérialiste en Syrie aura pour conséquences de semer le chaos et des malheurs décuplés dans ce pays et, par effet de dominos, dans l'ensemble des pays du Moyen Orient et d'Afrique du Nord. Une déflagration à grande échelle n'est pas à exclure.

 

Les communistes algériens appellent leur peuple et tous les peuples du monde à ne pas se laisser intimider et tromper. Ils les appellent à organiser une riposte de masse contre les menaces et les préparatifs bellicistes impérialistes. Ils doivent exiger et oeuvrer pour qu'un terme soit mis aux ingérences impérialistes criminelles dans les affaires internes des peuples, à leurs interventions militaires destinés à dicter leurs volontés aux peuples en proie à des conflits internes.

 

 

Repost 0
Publié par Solidarité Internationale PCF - dans Liban-Syrie
commenter cet article