Présentation

    Le site Solidarité Internationale PCF publie des traductions de déclaration, des communiqués, des articles théoriques et d'actualité provenant de partis communistes du monde entier ainsi que des analyses françaises sur le mouvement communiste international et la politique étrangère de la France. La ligne éditoriale du site suit les positions du Réseau "Faire vivre et renforcer le PCF" (site http://vivelepcf.fr/) qui refuse la dérive réformiste du PCF suivant le PGE. Notre site s'efforce de faire vivre la conception de la solidarité internationale portée historiquement par le PCF.

Recherche

16 mars 2016 3 16 /03 /mars /2016 16:17
Attentat d’Ankara du 13 mars 2016 : réaction des partis communistes turcs

Dimanche 13 mars 2016, une attaque à la voiture piégée dans la capitale turque Ankara a tué au moins 37 personnes. Nous publions les premières réactions du Parti communiste (Turquie) et du Mouvement communiste de Turquie, figurant tous les deux dans le réseau communiste international Solidnet. Elles soulignent les responsabilités du pouvoir islamo-conservateur de l’AKP et du président Recep Tayyip Erdogan.

 

Déclaration du PC (Turquie), 14 mars 2016, traduite par MlN pour « Solidarité internationale PCF – vivelepcf »

Nous condamnons ceux qui ont fait de notre pays un bain de sang

Nous condamnons l’attentat de Kizilay, où des dizaines de personnes ont été tuées et des centaines blessées.

L’attaque d’Ankara doit être à la fois considérée comme inhumaine et dirigée contre l’ensemble du peuple. Elle montre à nouveau comment notre pays a été entraîné dans la catastrophe.

L’attentat d’Ankara doit être considéré comme un acte inhumain dirigé contre l’ensemble du peuple. L’identité des agresseurs n’y change plus rien. C’est le gouvernement de l’AKP qui a fait de notre pays le théâtre de cette violence aveugle, par ses aventures sanglantes pas seulement en Turquie mais dans toute la région.

Il est évident qu’Erdogan et son gouvernement ne pouvaient conduire la Turquie que vers la catastrophe. Tous les bureaucrates, les fonctionnaires qui servent ce gouvernement doivent savoir que chaque acte qui contribue à prolonger cette catastrophe engage des responsabilités. Ils doivent se comporter en conséquence et abandonner ce gang de criminels.

Notre peuple doit appeler à la démission du gouvernement et non chercher une solution dans l’impérialisme américain, dans un coup d’Etat militaire, dans un complot de type « cemaat » ou dans tel ou tel scénario de guerre civile sur une base ethnique ou sectaire.

Toutes nos condoléances à la Turquie et à l’Humanité.

Parti communiste, Turquie

 

Déclaration du mouvement communiste de Turquie, version française publiée par ce parti (telle quelle)

 

Le troisième massacre d’Ankara est la photo du régime sanglant fondé par les mains d’AKP !

 

Ce soir, l’attentat suicide à la voiture piégée a ajouté l’un nouveau des massacres expérimentés dans notre pays. Ce massacre qui va entrer dans l’histoire comme le Troisième Massacre d’Ankara s’est produit encore une fois avec un attentat terroriste.

Les réponses des questions sur ses causes, ses auteurs et ses médiateurs vont apparaitre récemment. Cependant, ce tableau politique-là est la place où notre pays est venu aujourd’hui, ou en d’autres termes, c’est la preuve que notre pays est traîné à la catastrophe par les mains d’AKP.

Il doit également être examiné par notre peuple que le processus politique qui préparait le terrain pour ce massacre est autant important que le but et l’auteur de ces massacres. Ce terrain politique est construit par les mains du gouvernement d’AKP.

Notre peuple doit voir les vérités.

Le régime réactionnaire fondé par l’AKP doit être connu comme un régime obscur qui se trouve son sens avec les massacres au lieu des grandes transformations. Combien de massacre aura lieu pour se voir par notre peuple que ce régime cause un désastre en imposant des mensonges de la paix, la stabilité, la conversion, la nouvelle Turquie et la vision de 2023.

Les personnes qui s’asseyent dans le fauteuil du pouvoir ont une grande responsabilité sur ces massacres. Le gouvernement d’AKP qui réalise la fondation d’un régime réactionnaire et collaborateur ne peut pas échapper la responsabilité de ce tableau où notre pays est devenu le pays des massacres. Les responsables de la souffrance vécue par notre pays vont sûrement rendre compte de tous.

Si notre pays ne se dégage pas ce régime obscur fondé par les mains d’AKP et il ne déclare pas sa libération du joug de l’impérialisme, les massacres ne se termineront pas.

Nous condamnons et anathématisons cet attentat terroriste.

Nous disons bon rétablissement à tous nos citoyens et nous souhaitons la patience aux familles de ceux qui ont perdu leur vie.

Le Mouvement Communiste de Turquie
Le Comité Central

Partager cet article

Repost 0
Publié par Solidarité Internationale PCF
commenter cet article

commentaires