cuba-angola-copie-1.jpgLes éducateurs cubains ont contribué à l'alphabétisation de 300 000 Angolais depuis 2009



Article paru dans CubaDebate, traduction MA pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/



Plus de 300 000 adultes ont été alphabétisés grâce au programme cubain « Yo, si puedo », mis en œuvre dans une trentaine de pays.



Cette méthode pédagogique, utilisée en Angola depuis 2009, est désormais appliquée dans 37 communes, où on apprend à lire et à écrire avec des ressources complémentaires, tels que des supports audiovisuels ou des manuels scolaires adaptés.



Le plan d'alphabétisation s'est développé dans les provinces de Luanda, Bie, Huambo, Benguela, Bengo, Cuanza Norte, Cuanza Sul, Moxico et Huila.



Odalis Ortiz Torres, éducatrice au sein de cette mission internationaliste, a souligné à l'agence « Prensa Latina » l'importance d'adapter les outils pédagogiques aux Angolais afin qu'ils puissent combattre les fléaux que sont la faim et la pauvreté, et être prêt à se lancer dans une nouvelle vie.



« Yo, si puedo », a été appliqué avec succès dans d'autres pays, en Angola ce fut possible grâce au soutien que lui ont apporté le gouvernement, les autorités traditionnelles, les Églises et l'Organisation de la femme angolaise.



Selon les chiffres officiels, le nombre de personnes alphabétisées par cette méthode en Angola dépasse les 380 600 citoyens, dont 170 962 cette seule année.



Plus de sept millions de personnes dans le monde ont déjà bénéficié de « Yo, si puedo », matérialisation de la volonté de Cuba de contribuer à éradiquer l'analphabétisme.



Le programme a reçu en 2006 le Prix de l'Alphabétisation Rey Sejong, de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), accordé à l'Institut pédagogique latino-américain et des Caraibes de Cuba.

Retour à l'accueil